Vladimir Poutine sur le départ du Kremlin ? Ces révélations inattendues d'un ancien espion britannique

L'ancien chef du renseignement britannique, Richard Dearlove, a affirmé que Vladimir Poutine allait être envoyé dans une maison de santé spécialisée dans les maladies chroniques afin d'éviter un potentiel coup d'Etat. 

Vladimir Poutine sur le départ du Kremlin ? Ces révélations inattendues d'un ancien espion britannique

L'état de santé de Vladimir Poutine n'arrête pas de faire parler. Depuis qu'il a décidé d'envahir l'Ukraine en lançant une guerre sans pitié contre le peuple de Volodymyr Zelensky, le président de la Fédération de Russie est vivement critiqué. Mais pas seulement sur cette décision : de nombreux observateurs et spécialistes ont assuré qu'une sévère maladie lui faisait prendre des décisions impitoyables.

C'est notamment le cas de Sir Richard Dearlove, ancien chef du MI6, les services de renseignements britanniques. Dans une récente déclaration, ce dernier a indiqué que Vladimir Poutine allait être envoyé dans une maison de santé spécialisée dans les maladies chroniques dans le but d'éviter de lui faire subir un coup d'Etat. Et ce dès l'année prochaine. Certains rapports suggèrent que le chef d'Etat russe souffre d'un cancer, de la maladie de Parkinson, ou d'une démence précoce.

"L'état mental et physique de Poutine se désagrège rapidement"

C'est lors du podcast intitulé "One decision" que l'ancien patron des services secrets britanniques a déclaré que Vladimir Poutine quitterait bientôt ses fonctions afin de rececoir un traitement médical adapté. "Je pense qu'il sera parti d'ici 2023, dans une maison de santé d'où il ne sortira pas en tant que dirigeant de la Russie. Ce sera une façon de faire avancer les choses en Russie sans avoir besoin d'un coup d'Etat militaire", a déclaré Richard Dearlove.

Ce dernier a également révélé qu'il y avait "des photos très étranges de Poutine" et a qualifié de "très bizarre" la manière dont il s'est "cogné la jambe lors d'une récente réunion officielle". Pour l'ancien patron du MI6, "il ne faut aucun doute que le conflit en Ukraine soit une véritable catastrophe et qu'au cours de l'année prochaine, l'état mental et physique de Poutine allait se désagréger".

Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © ITAR TASS
Vladimir Poutine © Zuma Press
Vladimir Poutine © Zuma Press
Vladimir Poutine © Zuma Press
Vladimir Poutine © Zuma Press
Vladimir Poutine © Zuma Press