Valérie Trierweiler : son amie Karine blessée sur Pékin Express, elle donne de tristes nouvelles

Tristes nouvelles pour Karine Fournier, binôme de Valérie Trierweiler dans Pékin Express. La journaliste a expliqué ce qu'avaient révélé les médecins sur le poignet de son amie, vendredi 5 août.

Valérie Trierweiler : son amie Karine blessée sur Pékin Express, elle donne de tristes nouvelles

Elles avaient pourtant tout donné et étaient parvenues à se hisser en demi-finale : Valérie Trierweiler et son amie Karine Fournier s'étaient lancées dans l'aventure de Pékin Express au profit du Secours Populaire. Mais lors d'une épreuve, Karine s'est malheureusement blessée et ce n'était pas une petite foulure de rien du tout.

Valérie Trierweiler : « il s'est avéré que le scaphoïde était cassé »

Vendredi 5 août, Valérie Trierweiler a posté trois clichés de son amie Karine, portant un plâtre au poignet gauche avec des nouvelles en légende. Et le moins que l'on puisse dire est qu'elle se souviendra longtemps de son aventure « Vous êtes nombreux à me demander des nouvelles de Karine après son accident, a écrit la journaliste, Sur le moment, elle a pensé que la douleur passerait. Mais au retour et après un scanner, il s'est avéré que le scaphoïde était cassé. S'en sont suivis trois mois de plâtre et un mois et demi de rééducation. »

Et ce n'est pas fini, car Karine n'a pas encore retrouvé l'usage de sa main alors que sont publiées ces lignes. « Encore aujourd'hui, elle ne peut rien soulever de sa main gauche.» a en effet précisé Valérie Trierweiler. Voilà, alors encore merci à elle et merci à vous du soutien que vous nous avez apporté. Et merci d'inonder son compte de messages !!! » Sans regrets pour autant d'avoir participé à cette aventure hors normes, l'ex-première dame avait publié un post sur son compte Instagram le 10 juillet dernier, pour expliquer combien Pékin Express avait été importante pour Karine et elle, la décrivant comme « Un moment d'amitié exceptionnel, très fort. Alors les mauvaises langues qui nous trouveraient hautaines n'ont rien compris à ce que nous sommes. Nous avons joué le jeu de la compétition à fond pour remporter des fonds pour le secours populaire. Mais en étant toujours loyales et respectueuses. Hé les amis, c'est juste un jeu ! » Espérons un prompt rétablissement pour Karine à présent !

Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Valérie Trierweiler © Capture Instagram
Karine Fournier © Capture Instagram