Un jeune acteur prometteur condamné à la prison à vie pour un matricide au mobile surréaliste

En 2020, Ryan Grantham a froidement tué sa mère en lui tirant une balle dans la tête. Le jeune acteur d'alors 21 ans, qui souffre de dépression, avait peur qu'elle le perce à jour.

Un jeune acteur prometteur condamné à la prison à vie pour un matricide au mobile surréaliste

Ryan Grantham n'a que 24 ans mais passera le reste de sa vie en prison. Le jeune acteur, connu notamment pour avoir interprété un petit rôle dans la série Riverdale, a été condamné à la prison à perpétuité pour avoir assassiné sa mère et comploté pour tuer le Premier ministre canadien Justin Trudeau. La Cour suprême de la Colombie-Britannique a condamné Ryan Grantham, le 21 septembre dernier, à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, au moins pendant les 14 premières années de sa détention. En mars dernier, l'acteur de The Diary of a Wimpy Kid a plaidé coupable de meurtre au deuxième degré. Il avait a tué sa mère de 64 ans, Barbara Anne Waite, en lui tirant une balle à l'arrière de la tête alors qu'elle jouait du piano en mars 2020.

Ce meurtre particulièrement barbare, Ryan Grantham l'avait répété et filmé avec une caméra portative. En plus d'avoir tué sa mère, le jeune homme de 24 ans aurait comploté pour tuer Justin Trudeau dans sa résidence de Rideau Cottage. Le lendemain de son geste, Ryan Grantham avait disposé des bougies autour du corps de sa mère avant de prendre le chemin de la résidence du Premier ministre canadien. Dans son sac, il avait emporté trois fusils, des munitions, des fournitures de camping et 12 cocktails Molotov. Après avoir parcouru 200 kilomètres, il a décidé de faire demi-tour. Dans le même temps, Ryan Grantham a envisagé de commettre un attentat au Lions Gate Bridge de Vancouver ou à l'Université Simon Fraser, son ancienne école.

Ryan Grantham souffre d'une dépression

A la place, le jeune homme de 24 ans s'est rendu à un poste de police de Vancouver où il a avoué son crime. "J'ai tué ma mère", avait-il expliqué à la police. Durant le procès de l'acteur, sa défense a affirmé qu'il souffrait de problèmes de santé mentale, notamment d'anxiété et de dépression. Selon deux rapports psychiatriques, Ryan Grantham souffrait d'un trouble lié à sa consommation de cannabis excessive. Après avoir tué sa mère, l'acteur aurait d'ailleurs passé des heures à fumer de la drogue et à boire de la bière tout en préparant les cocktails Molotov qu'il voulait jeter sur la résidence de Justin Trudeau. Selon ses avocats, Ryan Grantham avait projeté de se suicider dans les mois qui ont précédé la mort de sa mère.

L'acteur avait également décrit ses plans meurtriers dans un journal avant de les mettre à exécution. Utilisateur d'armes à feu expérimenté et membre d'un club de tir, il avait acheté le fusil de calibre 22 qu'il avait utilisé pour tuer sa mère des mois avant cette journée dramatique. Quant au motif du meurtre, il est surréaliste. La procureure Michaela Donnelly a révélé que l'acteur craignait que sa mère... ne découvre sa consommation de marijuana et ses mauvais résultats scolaires. Des policiers ont également évoqué la possibilité que Ryan Grantham avait tué sa mère afin qu'elle ne souffre pas des conséquences s'il arrivait à tuer Justin Trudeau. C'est sa soeur, inquiète de ne pas avoir de nouvelles de leur mère, qui a retrouvé son corps.

"C'est une personne assez fragile"

"Cela me brise le cœur, elle a lutté si fort ... Puis a été assassinée par son propre fils ... Elle était vulnérable et Ryan ne lui a donné aucune chance de se défendre. Cela me fait mal de savoir qu'il était un danger pour sa vie", a déclaré la jeune femme qui a pris la parole pendant le procès de son frère. L'ancien enfant star est apparu dans un épisode de la série Riverdale en 2019, et a également figuré dans le drame fantastique Supernatural, ainsi que dans le film Diary of a Wimpy Kid, sorti en 2010. Ryan Grantham est en détention depuis deux ans et demi et participe à un programme de santé mentale depuis son arrestation. "Je pense qu'il avait anticipé cette peine, a déclaré son avocat, Chris Johnson. Je pense qu'il est assez inquiet de passer sa vie en prison. C'est une personne assez fragile, et aller dans le système carcéral, je suis sûr que c'est une pensée intimidante et effrayante pour lui."

Terrible matricide © Pexels
Terrible matricide © Pexels
Terrible matricide © Pexels