Sunny et Claus von Bülow : cette fascinante affaire qui inspira le film avec Glenn Close et Jeremy Irons

Arte diffuse ce dimanche 23 janvier Le Mystère von Bülow, dès 20h55. Un long-métrage avec Glenn Close et Jeremy Irons dans les rôles principaux, et inspiré d'une incroyable histoire vraie.

Sunny et Claus von Bülow : cette fascinante affaire qui inspira le film avec Glenn Close et Jeremy Irons

Sorti en 1990, Le Mystère von Bülow est diffusé ce dimanche 23 janvier, à partir de 20h55, sur Arte. Un long-métrage qui a permis à l'acteur Jeremy Irons de remporter l'Oscar du meilleur acteur, grâce à son interprétation de Claus von Bulow, accusé d'avoir tenté d'assassiner sa femme afin de récupérer sa fortune. Une incroyable affaire, tirée d'une histoire vraie, et racontée dans le livre Reversal of Fortune : Inside the von Bülow Case, du professeur Alan Dershowitz en 1985.

Petit retour dans le temps. Martha Crawford von Auersperg, communément appelée "Sunny", était l'une des plus riches héritières des États-Unis. Le 6 juin 1966, elle épouse en seconde noce Claus von Bülow, un playboy britannique d'origine germano-danoise. Le couple décide de s'installer rapidement dans une villa à Newport, dans le Rhode-Island.

Mais après des années de mariage, leur histoire d'amour bat de l'aile, et le couple envisage de divorcer. Le 27 décembre 1979, une première alerte survient. Sunny ne réussit pas à se réveiller. Elle ne reprendra finalement conscience que que quelques jours plus tard à l'hôpital. Mais presque un an jour pour jour après, le 22 décembre 1980, l'héritière est découverte inanimée dans sa salle de bains, à cause d'une surdose d'insuline, avant d'être de nouveau transportée à l'hôpital où elle finira par sombrer dans un coma profond dont elle ne se réveillera jamais.

Sunny von Bülow décédée après 27 ans dans le coma

En juillet 1981, un grand jury inculpe Claus von Bülow. Il l'accuse d'avoir empoisonné son épouse afin d'hériter de sa fortune. Pour preuve, une trousse et des seringues ont en effet été retrouvées à leur domicile. Claus von Bülow est finalement déclaré coupable neuf mois plus tard, puis condamné à 30 ans de prison en mai 1982. L'homme décide de faire appel de la décision, avant d'être libéré contre une caution 1 million de dollars. En avril 1984, assisté d'un nouvel avocat, le professeur de droit à Harvard, Alan Dershowitz, il parvient à faire infirmer la sentence par la cour suprême de Rhode-Island. En juin 1985, après un nouveau procès, Claus von Bülow est acquitté par le tribunal de Providence.

De son côté, Sunny von Bülow, après avoir passé plus de 27 ans dans le coma, est décédée d'un arrêt cardio-pulmonaire le 6 décembre 2008 dans une maison de retraite à Manhattan, à New York.

Le Mystère von Bülow © WARNER BROS
Le Mystère von Bülow © WARNER BROS
Le Mystère von Bülow © MGM
Le Mystère von Bülow © WARNER BROS
Glenn Close © Agence
Glenn Close © Agence
Glenn Close © PacificPressAgency
Jeremy Irons © Agence - Bestimage
Jeremy Irons © Backgrid UK
Claus von Bülow © GOFF INF
Claus von Bülow © GOFF INF
Glenn Close © AMPAS via Grosby