Snobé par des ambulanciers un père de famille meurt devant ses enfants

Snobé par des ambulanciers, un père de famille de 51 ans est tragiquement décédé devant ses enfants. Une terrible injustice que dénonce sa compagne !

Snobé par des ambulanciers un père de famille meurt devant ses enfants

Les faits remontent à avril 2019. À l'époque, un père de famille a attendu les secours pendant deux heures alors que sa femme les avait appelés à trois reprises. Très malade à la suite d'une hernie ombilicale, l'homme de 51 ans avait également des difficultés à respirer et des étourdissements. À leur arrivée sur place, les ambulanciers lui ont simplement conseillé de prendre des médicaments. Selon les confidences de sa femme à HullLive, leur comportement a changé lorsqu'elle a précisé que son époux souffrait d'une sarcoïdose du foie, une maladie causée par une dépendance à l'alcool. "Je n'arrive pas à croire que j'ai perdu mon mari et que mes trois filles ont perdu leur père - simplement parce que des ambulanciers n'ont pas fait leur travail."

Pour la mère de famille, il ne fait aucun doute que les ambulanciers ont méprisé son mari à cause de ses soucis avec la boisson : "La façon dont ils l'ont traité était dégoûtante. Je pense qu'ils n'ont vu qu'un alcoolique. Ils lui ont volé sa vie, sa chance d'accompagner ses filles jusqu'à l'autel et de rencontrer ses premiers petits-enfants. Il avait ses problèmes avec l'alcool mais il le savait et ça faisait un mois qu'il avait arrêté d'en consommer." Aux moments des faits, le quinquagénaire a levé son t-shirt pour montrer son hernie mais l'équipe médicale lui a dit de rester chez lui et de ne pas s'inquiéter : "J'insistais pour qu'il aille à l'hôpital. Je regrette de ne pas avoir forcé, et de ne pas l'avoir emmené moi-même."

La négligence envers le père de famille reconnue

Le matin de sa mort, l'homme de 51 ans a fait une lourde chute en sortant de son lit. "Quand j'ai touché sa peau, il était tout froid. En y repensant, je me dis que son corps était en train de s'éteindre" a avoué l'épouse, qui s'en veut terriblement de ne pas avoir évité ce drame. Devant ses enfants, la mère de famille a ensuite tenté de réanimer son mari, qui s'était évanoui. Malheureusement, le décès a été prononcé quelques heures plus tard. La justice a reconnu qu'il y avait eu une négligence de la part des ambulanciers. Le quadragénaire aurait certainement survécu s'il avait subi une opération. Le Yorkshire Ambulance Service NHS Trust a reconnu son erreur et indiqué que des leçons avaient été tirées de cette tragédie.

©
©
©
©
©
©