Quand ses patientes étaient dans les vapes, l'infirmier détraqué passait à l'acte

Un infirmier pervers, condamné le 9 mai 2022, touche des patientes alors que ces dernières sont encore inconscientes. Parmi ses nombreux crimes, on peut compter du voyeurisme sur enfant.

Quand ses patientes étaient dans les vapes, l'infirmier détraqué passait à l'acte

L'infirmier pervers de l'hôpital Royal Hallamshire de Sheffield était prévu être condamné le 9 mai 2022, selon le Daily Mail. Paul Grayson, 51 ans, a agressé sexuellement deux patientes qui étaient sous anesthésie générale. Sur ces deux patientes, l'infirmier détraqué a effectué des attouchements et a soulevé les sous-vêtements des patientes endormies pour les filmer. L'infirmier originaire de Nether Edge, Sheffield a filmé deux autres patientes en sous-vêtements alors que ces dernières étaient encore dans les vapes. Les vidéos de ces quatre patientes sont loin d'être les seules infractions de Grayson.

Entendu à la Cour d'assises de Sheffield, l'infirmier voyeur Paul Grayson a plaidé coupable pour une longue liste de chefs d'accusation. Selon le Daily Mail, Paul Grayson a plaidé coupable pour "23 infractions de voyeurisme, d'agression sexuelle, de prise d'images indécentes d'un enfant et de possession d'images indécentes d'enfants". Grayson faisait une collection de vidéos sur des disques durs et des clés USB. Les infractions de voyeurisme de Paul Grayson s'étalent sur une période de 10 ans. Il a été arrêté au mois de décembre de 2020.

Paul Grayson : une femme proche de l'infirmier pervers a permis de l'arrêter

Selon les déclarations du procureur Michael Smith, c'est une jeune femme qui connaissait personnellement Paul Grayson qui l'a dénoncé à la police. La jeune femme a découvert toute une bibliothèque d'images d'elle sur des disques durs et des clés USB. La jeune femme en question avait été filmée avec des caméras cachées. Certaines vidéos datent de l'époque où elle n'était qu'une enfant, selon le tribunal. Au tribunal, l'infirmier principal Paul Grayson a pleuré pendant une grande partie de l'audience du 8 mai. Selon le juge Jeremy Richardson risquait de prendre plusieurs années d'emprisonnement à cause de ses crimes choquants.

Paul Grayson © DailyMail
Paul Grayson © DailyMail
Paul Grayson © DailyMail
Paul Grayson © DailyMail
Paul Grayson © DailyMail
Paul Grayson © DailyMail