Prince Andrew : il fait toujours partie du staff de la reine malgré ses gros problèmes judiciaires

Le prince Andrew a été déshérité de nombreux de ses titres les plus prestigieux. Le 3 juillet 2022, le Mirror a révélé que le duc d'York a conservé un titre très important et continuerait à faire partie du staff d'Elizabeth II.

Prince Andrew : il fait toujours partie du staff de la reine malgré ses gros problèmes judiciaires
  • L'affaire d'agression sexuelle du prince Andrew d'York lui a valu la perte de nombreux titres.
  • Le fils de la reine Elizabeth II d'Angleterre n'a pas tout à fait tout perdu.
  • Andrew d'York continuerait à être considéré comme étant un conseiller d'Etat auprès de sa Majesté, entre autres.

Le prince Andrew, 62 ans, a été dépouillé de ses fonctions royales depuis janvier. La reine Elizabeth II d'Angleterre, 96 ans, lui a retiré ses fonctions militaires honorifiques. Le duc d'York a également dû renoncer à son statut de HRH. Le deuxième fils de la reine d'Angleterre doit faire profil bas à cause de ses affaires d'agressions sexuelles. En effet, suite aux agressions sexuelles dont Virginia Giuffre l'accuse, le nom du prince Andrew a été traîné dans la boue. Le frère du prince Charles, prince de Galles, 73 ans, s'en est sorti en payant 12 millions de livres à son accusatrice, en janvier.

Dans son article du 3 juillet 2022, Mirror révèle que le prince Andrew n'a pas été dépouillé de tout. Effectivement, le duc d'York conserve ses fonctions d'aide de camp personnel et de conseiller d'Etat auprès de la Reine Elizabeth II d'Angleterre. "Le titre du prince Andrew en tant qu'aide de camp personnel de la reine figure toujours sur le registre du commerce, tandis qu'il est également nommé conseiller d'État sur le site officiel de la famille royale", précise le Mirror. Selon des initiés royaux, le fait que le prince Andrew soit toujours considéré comme étant un conseiller de la Reine Elizabeth II n'est pas anodin.

Prince Andrew : le duc d'York pourrait remplir des fonctions en l'absence de la reine

Le fait que le prince déchu de la royauté britannique garde ses rôles "signifie qu'il pourrait être appelé à remplir des fonctions en l'absence de la reine, même s'il ne travaille plus à plein temps", a déclaré un initié royal à Express co.uk. En même temps, Mirror rappelle que le prince Andrew essaie de récupérer ses titres auprès de sa mère, la reine Elizabeth II d'Angleterre. Le père de Beatrice d'York et d'Eugenie d'York tiendrait particulièrement à récupérer ses fonctions honorifiques de colonel des Grenadier Guards. Il a également été rapporté que le prince Andrew d'York demande à ce que ses filles, les princesses Beatrice et Eugenie, aient plus de responsabilités au sein de la royauté britannique.

Le prince Andrew, duc d'York © Agence / Bestimage
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE / BESTIMAGE
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE / BESTIMAGE
Le prince Andrew, duc d'York © Agence / Bestimage
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE / BESTIMAGE
Le prince Andrew, duc d'York © Backgrid UK/ Bestimage
Le prince Andrew, duc d'York © Agence / Bestimage
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE
Le prince Andrew, duc d'York © Bruno Bebert
Le prince Andrew, duc d'York © Bruno Bebert
Le prince Andrew, duc d'York © Bruno Bebert
Le prince Andrew, duc d'York © Bruno Bebert
Le prince Andrew, duc d'York © Claudia Albuquerque
Le prince Andrew, duc d'York © Agence
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE
Le prince Andrew, duc d'York © Agence
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE
Le prince Andrew, duc d'York © AGENCE