Présidentielle 2022 : Eric Zemmour, Emmanuel Macron, Marine Le Pen… Les derniers chiffres surprises qui changent la donne

A sept mois du premier tour de l'élection présidentielle 2022, un nouveau sondage rebat les cartes. Dans celui-ci, Eric Zemmour fait un bond impressionnant.

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour, Emmanuel Macron, Marine Le Pen… Les derniers chiffres surprises qui changent la donne

A sept mois de l'élection présidentielle, rien n'est encore joué. Et pour ceux qui pouvaient encore en douter, le dernier sondage publié par Challenges le démontre bien. Ce mardi 14 septembre, le magazine a mis en ligne les résultats de son enquête Harris Interactive sur les intentions de votes des Françaises et Français pour la présidentielle 2022. Et c'est Emmanuel Macron qui arrive en tête (avec 23%), qu'importe le scénario testé par nos confrères, puisque 70% de ses électeurs en 2017 se disent prêts à revoter pour lui. Derrière lui, on retrouve Marine Le Pen, à 19%. Selon l'enquête, la présidente du Rassemblement national pourrait bien ne pas réussir à se hisser au second tour si... Eric Zemmour est bel et bien candidat. Car c'est LA surprise de ce sondage, le polémiste qui vient d'être évincé de CNews serait crédité de 10% des intentions de votes.

Une progression impressionnante pour Eric Zemmour, crédité de seulement 5% des voix il y a deux mois. Et pourtant, le polémiste n'a toujours pas annoncé sa décision pour la présidentielle. "Je peux faire durer l'ambiguïté tant que c'est mon intérêt (...) Je choisis mon moment. C'est moi qui choisis le moment", assurait-il sur les ondes de RTL, avant de se féliciter d'avoir imposé le thème de l'immigration dans le débat politique : "La question fondamentale qui taraude les Français, c'est l'immigration (...), la question de l'existence du peuple français est posée, la question de la civilisation française est posée et je veux imposer cette question. En candidat ou pas en candidat, j'ai déjà réussi". Invité de la radio, Eric Zemmour a estimé que "depuis qu'il y a une rumeur de [s]a candidature, tout le monde se met à parler comme [lui]". Comme le révèle Challenges, ce sont les électeurs en 2017 de François Fillon (18%) et de Marine Le Pen (13%) qui seraient les plus enclins à voter pour Eric Zemmour.

Emmanuel Macron serait-il réélu ?

Si le polémiste se lance dans la course, les candidats de la droite perdront donc des voix. Notamment Xavier Bertrand, qui passerait à 15% et Nicolas Dupont-Aignan, à 2%. Selon ce sondage, Eric Zemmour talonnerait donc Jean-Luc Mélenchon, crédité de 11% des intentions de votes, mais prendrait le large sur les autres figures de la gauche. Malgré l'officialisation de sa candidature à la présidentielle, Anne Hidalgo plafonne à 7%. Un chiffre logique pour l'institut de sondage, qui rappelle "qu'il est rare qu'une entrée en candidature -surtout lorsqu'elle ne constitue pas une surprise- fasse 'bouger les lignes' immédiatement". Yannick Jadot, lui aussi, est crédité de 7% des voix. Enfin, quatre candidats sont annoncés à 1% : Nathalie Artaud, Philippe Poutou, Jean-Christophe Lagarde et Jean Lassalle. Dans l'hypothèse d'un second tour Emmanuel Macron-Marin Le Pen, comme en 2017, le président de la République serait réélu à la tête de l'Etat avec 54% des votes.

Emmanuel Macron © Jacques Witt
Présidentielle © Gwendoline Le Goff
Anne Hidalgo © JB Autissier
Jean-Luc Mélenchon © Alain Rolland
Marine Le Pen © Mao
Yannick Jadot © Sandrine Thesillat
Xavier Bertrand © VANSTEENKISTE STEPHANE
Nicolas Dupont-Aignan © Victor Joly
Arnaud Montebourg © Stephane Lemouton
Jean Lassalle © JB Autissier
Philippe Poutou © PATRICK BERNARD
Eric Zemmour © CEDRIC PERRIN