"On ne s'appelle pas Johnny Hallyday" : Nathalie Marquay fait une mise au point sur sa famille

Plus de trois mois après le décès de l'homme de sa vie, Nathalie Marquay a répondu aux questions de nos confrères du Parisien, mercredi 22 juin 2022. L'occasion pour la veuve de Jean-Pierre Pernaut de faire une mise au point concernant la succession de sa famille.

"On ne s'appelle pas Johnny Hallyday" : Nathalie Marquay fait une mise au point sur sa famille

Le 2 mars 2022, Jean-Pierre Pernaut rendait son dernier souffle laissant derrière lui sa femme, Nathalie Marquay, leurs deux enfants ainsi que ses deux enfants aînés. Dans les colonnes du Parisien, mercredi 22 juin 2022, l'ancienne Miss France est sortie du silence et a tenu à mettre les choses au clair concernant sa famille recomposée. "Ma fille a son appartement à Paris. Mon fils fait ses études à Lille. Ça se passe très bien avec son ex-femme et avec ses deux premiers enfants. On est vraiment solidaires. On ne s'appelle pas Johnny Hallyday, on n'a pas son statut non plus", a-t-elle lancé dans un premier temps en assurant que l'ancien journaliste doit être très fier d'eux de là-haut.

"C'était important pour lui. On n'avait pas peur de parler de la mort tous les deux. Je suis quelqu'un qui va droit au but. J'ai besoin de dire les choses, ce qui serait mieux pour les enfants, pour ne pas les blesser, pour que tout le monde soit heureux. Tout ça a été bien fait", a-t-elle poursuivi.

Nathalie Marquay vient de déménager

La maman de Lou et Tom a profité de cet entretien pour annoncer qu'elle venait de déménager dans une maison qu'elle avait choisie avec Jean-Pierre Pernaut avant qu'il ne meurt. "Le 17 décembre, il l'avait visitée avec moi. À l'hôpital, il voulait que je lui montre des vidéos de la maison. Ça le rassurait. Je lui avais préparé une surprise dans cette maison : pour son anniversaire, ses 72 ans, j'ai fait fabriquer une cave à vin dans le salon. Il me demandait souvent : 'C'est quoi ma surprise ?' J'ai craqué juste avant l'opération du cœur, parce qu'il y avait des gros risques. Il était content", s'est ainsi souvenue Nathalie Marquay.

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © AGENCE
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © BERTRAND VANIER
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © COADIC GUIREC
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © COADIC GUIREC
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © AGENCE
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © Agence
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © COADIC GUIREC
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © Christophe Clovis
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © Christophe Clovis
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © Giancarlo Gorassini
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © COADIC GUIREC
Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut © Guillaume Gaffiot