Nicolas Sarkozy : nouvelles révélations sur sa rupture avec Cécilia Attias

En 2007, année de son élection à l'Elysée, Nicolas Sarkozy annonce son divorce avec Cécilia Attias après plus de 10 ans de mariage. Toutefois, les deux époux étaient séparés depuis bien plus longtemps comme le rapporte Paris Match.

Nicolas Sarkozy : nouvelles révélations sur sa rupture avec Cécilia Attias

C'était l'année du succès et de la désillusion pour lui. En 2007, Nicolas Sarkozy était élu président de la République en battant Ségolène Royal à plate couture. Son arrivée à l'Élysée, il l'a faite alors entourée de ses enfants, mais aussi de son épouse Cécilia, renvoyant ainsi une image de couple politique et glamour à faire pâlir la scène internationale. Pourtant en coulisses, tout n'était pas rose entre le chef de l'État et sa femme, dont le divorce sera prononcé en octobre de cette année là, à la surprise générale. Une séparation toutefois prévisible pour leur entourage, qui rapporte jeudi 2 septembre dans les colonnes de Paris Match que celle-ci était actée bien avant l'officialisation de leur divorce.

En effet, à peine élu, Nicolas Sarkozy fait logement à part avec Cécilia Attias, qui prend alors la décision de s'installer à La Lanterne, une résidence d'État à Versailles. "Dès le début du quinquennat, Cécilia s'y installe et scolarise Louis, le fils qu'elle a eu avec Nicolas Sarkozy, dans une école proche", rapportent ainsi nos confrères. De son côté, Nicolas Sarkozy préfère dans un premier temps bouder l'Élysée et reste dans son appartement de Neuilly, avant de revenir au palais présidentiel un an plus tard avec sa nouvelle compagne et épouse actuelle, Carla Bruni.

Cécilia Attias au soutien de Nicolas Sarkozy ?

Toutefois, s'ils sont désormais divorcés et chacun remariés avec quelqu'un d'autre, Richard Attias dans le cas de Cécilia, les deux ex-époux ne cessent de se soutenir mutuellement, eux qui ont eu ensemble un fils, Louis. Notamment lorsque Nicolas Sarkozy a été condamné en mars dernier à trois ans de prison avec sursis dont un ferme pour "trafic d'influence et de corruption depuis 2014". Cécilia Attias avait en effet liké un tweet de son ex-mari, partagé sur sa page Twitter. "À chaque fois que les règles d'un État de droit sont bafouées, mon indignation et ma détermination sont décuplées", avait-il ainsi écrit en légende d'une interview accordée alors au Figaro. Parmi les nombreuses mentions "j'aime", on peut apercevoir celle de son ex-femme, qui avait elle aussi partagé l'article en question.

Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © BERTRAND RINDOFF PETROFF
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © AGENCE
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © JEAN LOUIS MACAULT
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © JEAN LOUIS MACAULT
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © JEAN LOUIS MACAULT
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © JEAN LOUIS MACAULT
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © COADIC GUIREC
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © JOKER
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © COADIC GUIREC
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © AGENCE
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © OLIVIER BORDE
Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias © LUC CASTEL