Négligé par les ambulanciers, il meurt sous les yeux de sa femme et de ses enfants

Son mari souffrait d'une maladie liée à la dépendance à l'alcool. En arrivant chez eux, les ambulanciers ont traité son mari comme "un alcoolique".

Négligé par les ambulanciers, il meurt sous les yeux de sa femme et de ses enfants

Inquiète à cause de l'état de santé de son mari qui s'est aggravé, cette femme a appelé les services d'urgences trois fois. Les ambulanciers n'étaient arrivés sur les lieux que deux heures après ses appels. Mais encore, son mari et père de ses enfants a eu droit à une équipe d'ambulanciers "dégoûtante" qui a traité l'homme de 51 ans très mal en point "d'alcoolique". L'incident que raconte la femme de la victime de la négligence de cette équipe du Yorkshire Ambulance Service NHS Trust remonte en avril 2019 rapporte le Mirror du 16 juin.

La femme de ce père de famille raconte à HullLive ce qu'elle et ses filles ont vécu en 2019. Son mari ayant reçu un diagnostic de hernie ombilicale, elle craignait que le pire quand l'état de ce dernier s'est dégradé ce jour-là. Selon elle, le comportement des ambulanciers a "complètement changé" quand elle leur a annoncé que son mari souffrait d'une sarcoïdose hépatique, causée par une dépendance à l'alcool. "La façon dont il a été traité par l'équipe d'ambulanciers ce jour-là était dégoûtante." a mentionné l'épouse de la victime. "Je crois qu'ils l'ont traité comme un alcoolique", a-t-elle déclaré. "Dès que j'ai mentionné cela, ils ont décidé que c'était lié à l'alcool, bien que mon mari ait soulevé sa chemise pour leur montrer la hernie", précise-t-elle.

Deux autres équipes d'ambulanciers arrivent, mais trop tard...

La première équipe d'ambulanciers n'a pas jugé nécessaire d'emmener l'homme souffrant d'une hernie ombilicale à l'hôpital. "Ils l'ont emmené seul dans l'ambulance et n'ont pas voulu que je l'accompagne." a déclaré la femme de la victime. "Il est ressorti et a dit qu'ils lui avaient dit de ne pas s'inquiéter et qu'il avait signé une décharge pour dire qu'il était heureux de rester à la maison", indique la veuve. Mais l'état de son mari s'est aggravé jusqu'à ce matin où elle l'a retrouvé inconscient, et où elle et sa fille ont dû le réanimer. "Deux équipes d'ambulanciers sont venues ce matin-là et ils n'auraient pas pu être meilleurs", confie-t-elle.

Ambulance © Pixabay
Ambulance © Pixabay
Ambulance © Pixabay
Ambulance © Pixabay
Ambulance © Pixabay
Ambulance © Pixabay