Mort des frères Bogdanoff : ce proche effrayé par leur sort qui a fait machine arrière 

Un proche des frères Bogdanoff a pris une décision radicale, comme l'a expliqué l'Obs ce vendredi 14 janvier. Effrayé, il s'est fait vacciner contre le Covid-19.

Mort des frères Bogdanoff : ce proche effrayé par leur sort qui a fait machine arrière 

Il a eu peur. Grichka Bogdanoff est mort le 28 décembre dernier. Une triste nouvelle annoncée par ses proches à l'AFP. Quelques jours plus tard, le 3 janvier, il a été rejoint par son frère Igor. Les causes de leur mort ? Le Covid-19. En effet, tous deux étaient hospitalisés dans un hôpital parisien depuis le 15 décembre dernier. Non vaccinés, leur décision a beaucoup fait parler mais elle a surtout fait réagir un proche. Comme l'a révélé l'Obs ce vendredi 14 janvier, Louis de Causans, présenté comme un "lointain cousin d'Albert II et prétendant au trône monégasque", a pris une décision radicale... celle de faire sa première dose de vaccin contre le virus. "Grichka m'avait dit que ça ne servait à rien, mais depuis ce drame, j'ai pris peur, j'y suis allé", a-t-il affirmé. Par la suite, il est revenu sur le refus des jumeaux de se faire vacciner. "Ils ne prenaient jamais de médicaments. Ils n'avaient même pas de carte Vitale. Il n'était pas question pour eux de mettre du chimique dans leur corps, qu'ils voulaient conserver intact", a-t-il assuré avant de préciser : "Ils préféraient  être perçus comme des ovnis que comme des vieux", a-t-il conclu.

Ils avaient confiance. Non vaccinés, Grichka et Igor Bogdanoff avaient déjà évoqué la vaccination. Tous deux s'étaient toutefois montrés très optimistes au début de la crise sanitaire et avaient indiqué n'avoir aucune appréhension concernant ce vaccin. "Un vaccin a été testé, des thérapies ont été mises au point pour pallier les effets secondaires du virus. On teste des antibiotiques. On s'en sortira", avait affirmé Igor Bogdanoff lors d'une interview pour Ici Paris. Auraient-ils simplement changé d'avis ? Une décision qui a surpris leurs proches. Invité des Grandes Gueules il y a quelques jours, Fred Hermel avait indiqué : "Ce qui m'étonne, c'est que ce sont des gens qui ont fait tellement pour la science, qui croyaient en la science, qui ont fait un travail formidable de divulgation de la science, à un moment ne croyaient plus en la science". De son côté, Frank Tapiro, avait tenu les mêmes propos. "J'ai été très surpris et attristé d'apprendre qu'ils n'étaient pas vaccinés", a-t-il d'abord assuré. La raison ? "Ils ont toujours été les promoteurs de la science, je me suis posé la question 'pourquoi ne se sont-ils pas fait vacciner?'", a-t-il avoué ensuite. Suite à ces révélations, c'est Maître de Lamaze, l'avocat des Bogdanoff qui avait pris la parole : "Ce que je peux vous dire, c'est qu'ils n'était pas du tout anti-vaccin", avait-il expliqué avant d'ajouter : "Ils vivaient avec prudence, cette période de pandémie". Voilà qui a le mérite d'être clair.

Igor et Grichka Bogdanoff : avaient-ils une phobie les empêchant de se vacciner ? 

La mort des frères Bogdanoff fait beaucoup parler, notamment car ils n'étaient pas vaccinés. Invitée de BFMTV, Amélie de Bourbon-Parme, l'ex-femme d'Igor Bogdanoff, avait apporté des précisions : " Ils avaient une phobie des médecins et des médicaments", avait-elle d'abord indiqué. "Alors vraiment, c'était un truc ! Igor, de tout le temps que je l'ai connu, n'a jamais pris autre chose qu'une aspirine de temps en temps quand il avait mal à la tête. C'est quand même assez particulier, ils avaient tous les deux 72 ans et étaient en pleine forme. Ils se pensent intouchables", avait-elle conclu.

Grichka et Igor Bogdanoff © VEEREN
Grichka et Igor Bogdanoff © COADIC GUIREC
Grichka et Igor Bogdanoff © COADIC GUIREC
Grichka et Igor Bogdanoff © DOMINIQUE JACOVIDES
Grichka et Igor Bogdanoff © CEDRIC PERRIN
Grichka et Igor Bogdanoff © COADIC GUIREC
Grichka et Igor Bogdanoff © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Grichka et Igor Bogdanoff © Giancarlo Gorassini
Grichka et Igor Bogdanoff © Denis Guignebourg
Grichka et Igor Bogdanoff © COADIC GUIREC
Grichka et Igor Bogdanoff © AGENCE
Grichka et Igor Bogdanoff © COADIC GUIREC