Mort de Lady Diana : pourquoi le prince Charles a été suspecté par la police d'être à la tête du complot

Suite à la mort de son épouse, le prince Charles avait été suspecté par la police d'avoir commandité son assassinat. En effet, Lady Diana prédisait dans une note qu'elle mourrait dans un accident de voiture...

Mort de Lady Diana : pourquoi le prince Charles a été suspecté par la police d'être à la tête du complot

Le 31 août 1997, Lady Diana perdait la vie dans un tragique accident de voiture sous le pont de l'Alma, à Paris. Alors, le prince Charles avait été interrogé par la police dans le cadre d'une enquête sur des allégations selon lesquelles il avait l'intention de tuer son épouse. Lord Stevens aurait déclaré que la police avait lancé une enquête après la découverte d'une note écrite par la mère des princes William et Harry dans laquelle elle prédisait qu'elle mourrait dans un accident de voiture. Le chef de la police a en effet déclaré au Daily Mail qu'il devait interroger le prince Charles suite à l'affirmation de Lady Diana qu'elle serait tuée pour que ce dernier puisse épouser Tiggy Legge-Bourke, l'ancienne nounou des princes William et Harry.

Le 6 décembre 2005, le prince Charles avait été interrogé en tant que témoin, et non en tant que suspect dans le cadre d'une enquête de trois ans. Il avait alors déclaré qu'il ne savait pas pourquoi son épouse avait écrit cette lettre. Lord Stevens a également déclaré au tabloïd britannique que la police aurait parlé à l'ancien journaliste de la BBC Martin Bashir sur le fait qu'il aurait peut-être rendue plus paranoïaque Lady Diana en exploitant ses craintes. "Nous ne savons pas ce que Bashir disait à Diana, mais s'il avait mis dans son esprit les craintes qui l'avaient amenée à écrire cette note, c'est ce qui nous a poussés à parler à Charles. Lorsque nous avons regardé l'interview de Panorama au début de l'enquête, il ne nous est pas venu à l'esprit que Bashir aurait pu faire quelque chose de frauduleux", a-t-il confié.

Retour sur les funérailles de Lady Diana

Si le prince Charles n'a pas commandité l'assassinat de la mère de ses deux fils, il est accusé par le frère de Lady Diana, Charles Spencer, d'avoir fait subir quelque chose de trop difficile au prince William et Harry lors des funérailles de cette dernière. Dans l'ouvrage Battle of Brothers : The Inside Story of a Family in Tumult, l'historien Robert Lacey a en effet écrit : "Il était farouchement opposé à l'idée que ses jeunes neveux doivent marcher près d'un kilomètre derrière le cercueil de leur mère. Spencer était convaincu que Diana aurait été horrifiée à l'idée que ses fils doivent endurer une telle épreuve. Il l'avait déjà dit à Charles." Un sentiment partagé par le prince Harry qui a dit récemment : "Aucun enfant ne mérite cela. Je ne pense pas que cela se reproduirait aujourd'hui."

Le prince Charles et Lady Diana © AGENCE
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © ALPHA AGENCY
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © AGENCE
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © ALPHA AGENCY
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © DANIEL ANGELI
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © AGENCE
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Le prince Charles et Lady Diana © ALPHA AGENCY
Le prince Charles, Lady Diana et leurs fils © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © GOFF INF
Lady Diana et le prince Charles © GOFF INF