Michel Drucker : cette question importante qu'il a posée à son médecin en tombant gravement malade

Michel Drucker était le portrait de la semaine dans l'émission Sept à Huit ce dimanche 23 janvier. Face à Audrey Crespo-Mara, il a évoqué une question importante qu'il a posée à son médecin. 

Michel Drucker : cette question importante qu'il a posée à son médecin en tombant gravement malade

Il voulait savoir. En septembre 2020, Michel Drucker avait été contraint de repousser sa rentrée à la télévision, pour le bien de sa santé. En effet,  le présentateur  avait été hospitalisé afin de subir une opération du cœur, au sein d'un établissement parisien. L'objectif de cette opération était de "déboucher les artères coronaires, qui ont pour rôle de vasculariser le muscle cardiaque, afin de prévenir tout infarctus", avait expliqué le Parisien. Ce dimanche 23 janvier, il était le portrait de la semaine dans l'émission Sept à Huit. Face à Audrey Crespo-Mara, il a évoqué ses problèmes de santé et notamment une question très importante qu'il a posée à ses médecins. "J'ai demandé au cardiologue et au chirurgien comment ça a pu m'arriver", a-t-il d'abord expliqué. "On ne sait pas tout en médecine. Moi je pense que c'est le stress. Je fais ce métier depuis près de 60 ans et j'avais déjà ce stress quand j'étais gamin. Le stress du cancre", s'est-il amusé. Par la suite, l'animateur a assuré : "C'est un métier stressant qu'est le nôtre. La difficulté est de le cacher. Quand on me voit à la télévision, on a pas l'impression que je suis quelqu'un de stressé et que je suis très très inquiet.  Ca c 'est de l'héritage familial", a-t-il conclu.

Une nouvelle vie. Si tout va pour le mieux pour Michel Drucker, il assure qu'il ne pensait pas y arriver au départ. "C'est un petit miracle", a-t-il affirmé. La raison ? "J'ai cru, à un moment donné, que je n'irais pas au bout de ce voyage et que je terminerai avec des séquelles", a-t-il confié. Aujourd'hui, l'animateur prend soin de lui et il fait très attention. "Je fais 1 heure de sport par jour, ça fait 7 par semaine. J'avais perdu entre 12 et 14 kilos, ce qui est beaucoup et j'ai vraiment tout retrouvé", poursuit-il avant d'évoquer un changement de vie radicale. "Je suis beaucoup chez moi, j'ai finalement moi aussi découvert le télétravail", s'est-il amusé.  Alors qu'il a déclaré être quelqu'un de très stressé, Michel Drucker a beaucoup appris de cette mésaventure qui a failli lui coûter la vie. "Je suis beaucoup plus calme qu'avant. j'ai compris surtout que le stress fait des dégâts considérables. Je suis dans une période où je suis en train de me débarrasser du stress", a-t-il expliqué avant d'indiquer : "Quand on a failli passer de l'autre côté, il y a une période avant et après. On ne voit plus la vie de la même façon. Maintenant je me dis que j'ai stressé pour rien. Je suis en vie, le reste n'a pas d'importance", a conclu Michel Drucker. Des confidences bouleversantes.

Michel Drucker : pourquoi pensait-il ne pas s'en sortir ?

Michel Drucker a subi une très lourde opération et il avait des appréhensions concernant celle-ci. "J'avais un problème, en dehors du cardiologique, qui était un problème cérébral. J'avais un risque de faire un AVC durant l'opération", a-t-il révélé. "J'avais beaucoup de raisons de me dire que j'aurais des séquelles. Je suis resté 10 heures sur la table d'opération", a poursuivi l'animateur. Une période très compliquée pour lui. "Le plus difficile était d'être coupé de ma famille. Je me disais que ce n'était pas grave, j'allais retrouver tous mes potes. J'ai pensé à tous ceux que j'ai reçus tout au long de ma carrière, mes amis, qui sont partis rejoindre les invisibles", a-t-il assuré. Parmi ces personnalités, Michel Drucker a évoqué : "Johnny, Aznavour, Claude françois ou encore coluche. Tous ceux que j'ai bien connus. Je pensais aller les rejoindre", a-t-il conclu.

Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1
Michel Drucker © TF1