Meghan et Harry : la famille royale soupçonnée d'avoir acheté leur silence avec un joli chèque

Il semblerait qu'il y ait une démarche d'entente entre la famille royale et les Sussex. L'expert royal, Marc Roche, affirme que le roi Charles III s'est battu pour apaiser les tensions entre eux.

Meghan et Harry : la famille royale soupçonnée d'avoir acheté leur silence avec un joli chèque
  • L'expert royal Marc Roche affirme que le roi Charles III est déterminé à arranger les choses avec les Sussex
  • Une entente serait passée entre la famille royale et les Sussex
  • Ce n'est pas la première fois que le roi Charles III tend la perche au prince Harry et à Meghan Markle

La mort de la reine Elizabeth II, le 8 septembre 2022 dernier, a été un véritable choc pour le monde entier. Malgré cette grande perte, il y a tout de même eu quelques points positifs pour la famille royale pendant les obsèques de la monarque qui a régné plus de 70 ans sur le trône d'Angleterre. Il s'agit notamment de l'éventuel rapprochement entre les princes William et Harry. Notons que les fils du roi Charles III, 73 ans, ont été vus marchant côte à côte lors de la procession du cercueil de la reine Elizabeth II. Bien que brève, cette image a donné une lueur d'espoir à ceux qui espéraient une réconciliation de la fratrie. Le roi Charles serait le premier à nourrir cet espoir, selon l'expert royal, Marc Roche.

C'est lors d'un échange entre Madame Figaro et Marc Roche que certaines révélations ont été faites. Notamment sur un possible accord entre la famille royale et les Sussex pour qu'ils gardent le silence. Après tout, les risques que de nombreux secrets soient à nouveau divulgués par le duc et la duchesse de Sussex sont assez élevés. Raison pour laquelle les nouveaux Prince et Princesse de Galles, William et Kate, voulaient éviter d'être trop en contact avec le prince Harry et Meghan Markle parce qu'ils avaient peur que leurs conversations ne finissent dans les mémoires du prince Harry. Marc Roche souligne que même si Meghan Markle est très détestée au Royaume-Uni, le roi Charles III serait plus que déterminé à apaiser le conflit avec son fils et sa femme et "convaincre les Sussex de rester en Angleterre". "Il n'a pas manqué d'ailleurs d'avoir un mot pour eux lors de son premier discours en tant que roi. Ce n'est pas un hasard", avait confié Marc Roche à Madame Figaro.

Pourquoi un joli chèque pour les Sussex ?

De nombreux auteurs royaux, dont Robert Jobson, s'accordent à dire que le prince Harry, 38 ans, et Meghan Markle, 41 ans, seraient motivés par l'argent. Cet expert royal avait récemment rappelé à The Sun que le duc et la duchesse de Sussex avaient signé un gros contrat de plusieurs millions de dollars pour la publication de 4 livres avec Penguin Random House. Le premier livre de cette saga étant les "mémoires" du prince Harry qui devait initialement sortir en novembre prochain. Seulement, selon le média, la sortie du livre aurait été reportée pour l'année prochaine. La raison étant que le père de deux enfants aurait tellement de choses à dire dans son livre qu'il peine à organiser son contenu.

"Il a signé un contrat de quatre livres valant des millions avec Penguin Random House. Il a besoin de cet argent pour financer

son style de vie californien", avait expliqué l'expert royal à The Sun. Il est clair qu'un joli chèque serait la meilleure contremesure pour la famille royale afin que les Sussex gardent le silence. Après tout, la sortie de ces mémoires met la famille royale sous une grosse pression. Ce qui pourrait, encore une fois, créer une tension d'envergure entre la famille royale et les Sussex. L'expert royal souligne également le fait qu'être réuni avec sa famille n'aurait pas laissé le prince Harry totalement indifférent. "Harry sera sans doute déchiré entre le désir d'être accepté par sa famille et l'amour de sa femme. Mais il s'est maintenant retrouvé dans une situation sans issue", avait-il expliqué.

Le roi Charles III a toujours tendu la perche aux Sussex

Ce n'est pas la première fois que le roi Charles III tente de se rapprocher des Sussex en leur donnant une occasion d'arranger les choses. Récemment, le Mirror a rapporté que le roi Charles III avait fait de même en avril dernier, bien avant la mort de la reine Elizabeth II. Notons qu'à cette période, le prince Harry et Meghan Markle avaient fait une halte au Royaume-Uni pour rendre visite à la reine sur le chemin vers les Pays-Bas pour les Invictus Games. Le média a expliqué qu'à cette époque, le prince Charles aurait insisté pour rencontrer les Sussex avant qu'ils ne rencontrent la reine.

Le prince Harry et Meghan Markle © Agence
Le prince Harry et Meghan Markle © Action Press
Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA