Meghan et Harry : cet ami fortuné qui pourrait leur causer du tort

Alors que le prince Harry s'éclate lors de ses matchs de polo, l'un de ses sponsors se retrouve dans la tourmente. En effet, Rick Caruso, milliardaire américain est accusé d'avoir gardé le silence alors que des étudiants de l'université dont il est le Président du conseil d'administration, ont dénoncé des faits de violences sexuelles.

Meghan et Harry : cet ami fortuné qui pourrait leur causer du tort
  • Le prince Harry est un passionné de polo et se fait même sponsorisé par un entreprise américaine
  • Le patron de cette société est dans la tourmente
  • Il est est accusé d'avoir gardé le silence alors que des étudiants de l'université dont il est le Président du conseil d'administration, ont dénoncé des faits de violences sexuelles

Depuis son arrivée aux Etats-Unis, le prince Harry partage sa vie entre projets professionnels et moments en famille. Mais l'époux de Meghan Markle a aussi une passion dévorante pour une pratique sportive : le polo. En effet, le duc de Sussex a découvert ce sport grâce à son père, le prince Charles et l'a pratiqué dès l'enfance, en Grande-Bretagne. Ainsi, il a souhaité poursuivre cette passion et participe à de nombreux matchs, sous les encouragements de Meghan Markle. Lorsqu'il joue, le père d'Archie et Lilibet est même sponsorisé par une entreprise, détenue par un certain Rick Caruso, milliardaire américain.

Mais voilà que ce chef d'entreprise se retrouve dans la tourmente. En effet, le Président du conseil de l'administration de l'Université de Californie du Sud est accusé de s'être tu face à une polémique liée à des violences sexuelles au sein même de l'université. Une organisation d'étudiants a informé les habitants de Los Angeles d'actes qui se seraient déroulés au sein de leur campus. Un courrier qui a été révélé au grand public en avril 2022 par le site Knock LA. Pire encore, les étudiants partageaient leur "profonde inquiétude" quant à la candidature du milliardaire Rick Caruso aux élections municipales. Mais c'est surtout son silence face aux accusations de violences sexuelles qui ont été pointées du doigt. Ils ont ainsi reproché à Rick Caruso de "ne pas avoir tenu compte de [leurs] appels à l'aide, de [leurs] demandes de responsabilisation des dirigeants de [leur] école et des agresseurs".

Rick Caruso dans le collimateur de ses étudiants

"L'automne dernier, l'USC a été ridiculisé à juste titre pour avoir mal géré les allégations d'agressions sexuelles, d'abus et de consommation de drogues par les membres de plusieurs fraternités de l'université", peut-on lire dans la fameuse lettre. Le milliardaire avait donné une réponse à ce courrier : selon l'université, "son passage au conseil d'administration 'a apporté à l'université la responsabilité, un leadership responsable, une supervision cohérente, des pratiques de communication de données efficaces et un changement de culture". Une bien mauvaise pub pour Meghan Markle et le prince Harry.

Prince Harry © Backgrid USA
Prince Harry © Backgrid USA
Prince Harry © Backgrid USA
Prince Harry © Backgrid USA
Prince Harry © Backgrid USA
Prince Harry © Backgrid USA
Rick Caruso © Agence
Rick Caruso © Agence
Rick Caruso © Agence
Rick Caruso © Agence
Rick Caruso © Agence
Prince Harry © Backgrid USA
Meghan Markle © Backgrid USA
Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA
Prince Harry © Backgrid USA