"Ma plus belle étoile" : Amandine Petit rend un hommage poignant à sa grand-mère, emportée par la maladie d'Alzheimer

Sur son compte Instagram, jeudi 22 septembre 2022, Amadine Petit a rendu un tendre hommage à sa grand-mère, à l'occasion de la Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer. Elle s'est souvenue de bons souvenirs passés en sa compagnie avant que la maladie ne l'emporte.

"Ma plus belle étoile" : Amandine Petit rend un hommage poignant à sa grand-mère, emportée par la maladie d'Alzheimer

Malgré les années qui passent, Amandine Petit n'oublie pas sa grand-mère. Il y a quelque temps, elle a été emportée par la maladie d'Alzheimer. Jeudi 22 septembre 2022, au lendemain de la Journée mondiale dédiée à cette cause, elle a tenu à rendre un tendre hommage à sa mamie. Sur son compte Instagram, elle a partagé un cliché où on peut voir l'ancienne Miss France toute petite en train de danser avec sa grand-mère. "Je ne t'oublie pas et je ne t'oublierai jamais", a-t-elle écrit dans un premier temps avant de faire une belle déclaration à celle avec qui elle aimait danser lorsqu'elle était plus jeune.

"Nous sommes le 21 septembre, la Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer. Je voulais vous partager l'une des plus belles photos de mon téléphone. Mon exemple, ma première partenaire de danse celle qui avait le même caractère, la même détermination et surtout le même amour pour la vie que moi. Mais la maladie d'Alzheimer en a décidé autrement. Ma plus belle étoile depuis maintenant quelques annéess... Aujourd'hui tu serais si fière de ce que je fais et de me voir danser. 'Agissons maintenant pour t'oublier demain', adieu Alzheimer. Je t'aime Mémère", a-t-elle encore écrit, le coeur remplit d'émotion avec le souvenir de sa mamie.

Amandine Petit s'est lancée dans l'aventure Danse avec les stars

Après son règne de Miss France, Amandine Petit s'est lancée dans une nouvelle aventure : Danse avec les stars. Nul doute que c'est aussi pour rendre sa grand-mère disparue fière d'elle, qu'elle a accepté de danser sur le célèbre parquet de TF1. "Je rêvais de devenir Fauve Hautot, mais je crois que c'est loupé", avait confié la jeune femme à nos confrères de TF1 "même si sur le parquet ça ne se verra pas". Mais elle veut aussi rendre fière son partenaire, même s'il n'est pas facile pour elle de se retrouver de son danseur. "Le défi, c'est aussi de rendre fier son partenaire. C'est fou l'investissement des danseurs dans cette émission. Tous les ans, ils repartent à zéro", avait encore souligné l'ancienne protégée de Sylvie Tellier.

"Ce n'est pas facile de se toucher et d'être collés avec son partenaire. Il a fallu que je mette ma pudeur et ma timidité de côté en me disant qu'on est comme des acteurs. On est là pour jouer un rôle le temps d'une danse", a encore admis l'ex-Miss France, qui a reconnu ne pas avoir pris le temps de bien se préparer pour être plus en forme sur le parquet. "Non mais quelle idée de faire cette émission juste après l'été ?", a-t-elle encore lancé en rigolant. Après s'être donnée à fond pendant un an pour Miss France, elle compte bien s'investir tout autant dans cette belle aventure. Elle est soutenue par ses proches mais à tout de même des appréhensions.

Amandine Petit a de nombreuses appréhensions avec Danse avec les stars

"J'ai un peu peur du moment où on va me sortir une chanson qui va me rappeler une période de ma vie ou le lien que j'ai avec une personne en particulier. Ce sera la surprise, ils sont très forts pour ça !" Malgré tout, elle ne compte rien lâcher et espère bien aller le plus loin possible. Elle aura toujours dans son esprit sa grand-mère pour lui donner du courage. Quelques années avant elle, Sylvie Tellier et Iris Mittenaere s'étaient déjà lancées dans l'aventure Danse avec les stars. Elle a ainsi pu compter sur leurs conseils.

"Elles m'ont appelées, que ce soit Iris Mittenaere ou Sylvie Tellier, pour me dire qu'il fallait profiter à fond parce que ça passe très vite. Que c'est une aventure humaine qui va me permettre de me découvrir moi-même. Que j'allais passer par plein de phases : des moments où j'allais être surexcitée, dans le stress, où je n'allais pas réussir à faire mes pas. Mais elles m'ont dit : 'Dans tous les cas, fais confiance à ton danseur. Vous êtes une team. Et sur le prime, ne réfléchis plus à ta danse, pense juste au moment que tu vis, comme si chaque prime était le dernier'", a encore raconté la jeune femme de 24 ans.

Amandine Petit © Denis Guignebourg
Amandine Petit © Denis Guignebourg
Amandine Petit © COADIC GUIREC