Jean-Louis Trintignant : pourquoi il ne voulait absolument pas aider ses enfants 

Dans un entretien accordé à nos confrères de Paris Match, Nadine Trintignant révèle que le cinéaste Jean-Louis Trintignant avait un principe : ne jamais aider ses enfants dans leur carrière au cinéma. Elle se confie ainsi sur la raison.

Jean-Louis Trintignant : pourquoi il ne voulait absolument pas aider ses enfants 

Son décès a été un véritable coup de massue. Le 17 juin 2022, Jean-Louis Trintignant disparaissait, entouré par les siens. Nadine Trintignant a souhaité lui rendre un nouvel hommage, en se confiant avec tendresse et émotion à nos confrères de Paris Match. Elle est notamment revenue sur la relation que le cinéaste avait avec sa fille, la regrettée Marie, avec qui il avait pu partager la scène. Mais l'acteur avait un principe clair : il n'a jamais aidé ses enfants à intégrer le milieu du cinéma. "Lorsque Téchiné (André Téchiné, réalisateur ndlr.) a eu besoin d'une actrice de l'âge de notre fille, Jean-Louis, il n'a pas voulu qu'elle passe les essais", confie-t-elle.

Nadine Trintignant évoque alors la raison pour laquelle le cinéaste agissait de la sorte : "'Jamais je n'aiderai mes enfants', me répétait-il. Lui, il s'était débrouillé seul, il ne connaissait personne à son arrivée à Paris. Dans son cours de comédie, à l'école Charles Dullin, on l'avait prévenu : 'écoute mon petit, tu n'es pas doué, laisse...' Et Jean-Louis s'est obstiné". Une façon donc de pousser ses enfants à se réaliser par eux-mêmes et non pas profiter de leur nom pour pouvoir accéder à des castings.

Nadine Trintignant revient sur sa rencontre avec le cinéaste

La réalisatrice a profité de cet entretien avec nos confrères pour revenir sur sa rencontre avec celui pour qui elle a toujours gardé de l'affection : "On s'est connus jeunes, j'avais 22 ans. On n'a pas cessé, depuis, de se côtoyer, de se parler. Il a longtemps habité à côté de chez moi, dans le Marais. Sa femme, Marianne, que j'aime beaucoup, a été formidable. Elle va ressentir un chagrin, un manque terribles...", confie-t-elle avant de poursuivre : "Quand on se retrouve seul, on comprend soudain que plus personne n'a besoin de vous et c'est dur. Que ce soit avec Alain (Corneau ndlr.) , Jean-Louis, Pauline ou Marie, ce côté 'plus jamais' est impossible à surmonter. Et pourtant, je suis là. Je dois aimer la vie d'une façon passionnelle... Même s'il y a toujours des raisons de tenir, de s'accrocher". Des confidences touchantes pour celle qui a vécu de nombreux drames dans sa vie.

Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © Norbert Scanella
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Jean-Louis Trintignant © JACOVIDES-BORDE-MOREAU