"Je suis si, si désolé..." : une femme reçoit un message dérangeant de son mari avant une horrible nouvelle

Alors qu'il commence à peine son séjour, il envoie un message inquiétant à son épouse. Son corps est retrouvé dans la mer plusieurs semaines après sa disparition.

"Je suis si, si désolé..." : une femme reçoit un message dérangeant de son mari avant une horrible nouvelle

Son mari a quitté leur domicile familial situé à Stoke-on-Trent le 5 janvier de cette année. Il était prévu qu'il séjourne dans un travelodge du Cheshire, d'après le Mirror du 20 septembre. Mais un jour à peine après son départ, Garry Jones, un ouvrier d'entrepôt de 55 ans, envoie à sa femme Christine un message à la fois poignant et inquiétant. Son message a eu de quoi inquiéter énormément sa femme depuis 19 ans. "S'il te plaît, dis à tout le monde que je les aime et que je suis vraiment désolé", peut-on lire dans le message, rapporte le Mirror citant le North Wales Live.

Garry Jones a également pris la peine de donner des détails sur l'emplacement de ses affaires avant de ne plus donner signe de vie. Pour conclure son message, il avait écrit : "désolé pour tout, je t'aime". Le corps de Garry Jones a été découvert par l'équipage d'un des navires de transferts des parcs éoliens, Mareel Onyx, à environ cinq miles de la côte de Rhyl le 3 mars 2022. Les jours suivant sa disparition, la police, les garde-côtes et la RNLI ont effectué des recherches sur la côte du nord du Pays de Galles pendant plusieurs jours.

Un souci au travail et le problème de santé de son père ont eu raison de lui

Hormis la voiture de Garry retrouvée garée sur St Asaph Avenue à Colwyn Bay, aucune autre trace de lui n'avait été trouvée. Dans la voiture trouvée le 6 janvier, les agents ont également retrouvé un message. "Je suis vraiment désolé pour tous les chagrins d'amour ou les contrariétés que j'ai causés ou que je causerai par mes actions", peut-on lire dans la note laissée par Garry dans sa voiture. Finalement, il a été conclu d'après le coroner principal John Gittins que Garry était mort par noyade en se suicidant. Peu de temps avant son départ tragique, Garry Jones avait consulté son médecin généraliste pour un souci de santé mentale. Sa femme Christine a déclaré qu'un accident de travail et le déclin de la santé de son père avaient affecté son humeur, et qu'il avait "commencé à pleurer plus".

La mer © Pixabay
La mer © Pixabay
La mer © Pixabay
La mer © Pixabay
La mer © Pixabay
La mer © Pixabay