Interview mensongère de Lady Di : la BBC bat sa coulpe et met la main au portefeuille

Équivalent britannique de France Télévisions, la BBC s'est officiellement excusée et a dédommagé financièrement l'un de ses anciens collaborateurs, qui avait dénoncé l'interview mensongère de Lady Diana par le journaliste Martin Bashir en 1995.

Interview mensongère de Lady Di : la BBC bat sa coulpe et met la main au portefeuille

Suivi par 23 millions de personnes sur l'antenne de la BBC outre-manche, l'interview de Lady Diana par le journaliste Martin Bashir en 1995 avait eu l'effet d'un tremblement de terre au Royaume-Uni. Au cours de cet entretien très controversé, l'ancienne épouse du prince Charles avait livré plusieurs révélations explosives au sujet de son mariage avec le prince de Galles. "Nous étions trois dans ce mariage, donc c'était un peu serré", avait notamment déclaré la mère des princes William et Harry. Il s'agissait là d'une référence assez explicite à la liaison que le prince Charles entretenait avec celle qui est ensuite devenue son épouse, Camilla Parker Bowles. Cependant, les coulisses de l'obtention de cette interview ont fait l'objet d'un scandale outre-manche.

En effet, Mark Killick, l'ancien producteur de l'émission dans laquelle Lady Diana s'était confiée à Martin Bashir, avait dénoncé les méthodes "trompeuses" du journaliste pour que l'ancienne princesse de Galles accepte de se confier à lui. Après ses révélations, Mark Killick fut licencié par le groupe audiovisuel public britannique. "La tentative de la BBC d'essayer de détruire ma réputation plutôt que d'enquêter sur mes préoccupations montre à quel point la BBC était prête à tout pour cacher ce qui s'était passé", avait-il déclaré à ce sujet. Finalement, une enquête indépendante avait mis en évidence le fait que Martin Bashir avait falsifié des relevés bancaires pour parvenir à ses fins, forçant ainsi le journaliste à présenter ses excuses.

Interview mensongère de Lady Di : Mark Killick a reçu "une somme importante" de la BBC

De son côté, la BBC a elle aussi présenté des excuses à Mark Killick, tout en le dédommageant financièrement pour son licenciement. "La BBC présente des excuses sans réserve pour les déclarations diffamatoires faites à l'encontre de M. Killick en 1996 dans des documents internes de la BBC au cours des enquêtes de la société sur les événements entourant l'interview de Diana, princesse de Galles. M. Killick a agi de manière tout à fait correcte en faisant part à la direction de ses préoccupations concernant l'interview de Martin Bashir avec Diana, Princesse de Galles. La BBC a accepté de verser à M. Killick une somme importante au titre des dommages et intérêts et des frais, et nous lui souhaitons bonne chance pour l'avenir", a indiqué le groupe audiovisuel public britannique dans un communiqué relayé le mardi 28 juin 2022 par Variety.

LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © DANIEL ANGELI
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © Lionel Cherruault
LA REINE ELIZABETH II ET LADY DIANA © ALPHA AGENCY
Lady Diana et le prince Charles © Imago
Lady Diana © EXPRESS SYNDICATION
Lady Diana © EXPRESS SYNDICATION
Lady Diana © EXPRESS SYNDICATION
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA ET LE PRINCE CHARLES © GOFF INF
LADY DIANA ET LE PRINCE CHARLES © ALPHA AGENCY
LADY DIANA © ALPHA AGENCY
LADY DIANA ET LE PRINCE CHARLES © ALPHA AGENCY