INFO CLOSER. Les obsèques de Jean-Louis Trintignant ont eu lieu à Nîmes

Selon nos informations, l'acteur Jean-Louis Trintignant, décédé vendredi dernier à l'âge de 91 ans (de vieillesse et non d'un cancer) a été enterré ce mercredi en fin de matinée au Cimetière du Pont de Justice, à Nîmes.

INFO CLOSER. Les obsèques de Jean-Louis Trintignant ont eu lieu à Nîmes

Sa mort, vendredi 17 juin 2022, a ému bien au-delà du monde du cinéma français. Jean-Louis Trintignant est décédé à l'âge de 91 ans, comme l'a annoncé sa famille à l'AFP vendredi. Selon une information Closer, il a été inhumé ce mercredi 22 juin, en fin de mâtinée, à Nîmes (Gard). Des obsèques qui se sont déroulées dans la préfecture du Gard, et ce dans la plus stricte intimité, comme l'avait d'ailleurs souhaité la famille du célèbre comédien, qui fut notamment l'interprète de Un homme et une femm» de Claude Lelouch ( Palme au Festival de Cannes 1966), Z de Costa Gavras ( Prix d'interprétation masculine au festival de Cannes 1969) et Amour de Michael Haneke (César du meilleur acteur 2013).

Cérémonie discrète et familiale en présence notamment de Marianne Hoepfner, l'épouse de Jean-Louis, Nadine Trintignant, son ex-femme et mère de ses trois enfants, Marie ( morte sous les coups de BertrandCantat en août 2003), Pauline ( morte à l'âge de 10 mois en 1969), et Vincent. Ce dernier très proche de son père lui rendait visite régulièrement dans le petit village de Collias, près d'Uzés ( a 50 kilomètres de Nîmes) où résidait l'acteur ces dernières années.

Jean-Louis Trintignant enterré à Nîmes : ce n'est pas un hasard

Richard Kolinka, l'ex-batteur du groupe Téléphone, père de Roman, l'un des quatre enfants de Marie Trintignant était aussi très ému lors de cette cérémonie d'adieu. Si Jean-Louis Trintignant a été enterré aujourd'hui à Nîmes, ce n'est pas par hasard. En effet, il avait vécu une partie de son de son enfance avec ses parents, Claire et Raoul dans cette ville. Il les a donc rejoint dans le caveau familial des Trintignant au Cimetière du Pont de Justice.

Quand il évoquait la mort, Jean-Louis Trintignant disait : "Qui n'aurait pas peur de la mort ! Je trouve qu'il faut en parler comme Georges Brassens d'une façon gaie dans Supplique pour être enterré à la plage de Sète. C'est une manière de mieux vivre que de penser à la mort. Il faut vivre comme si on allait mourir l'instant d'après. Il ne sert à rien de nier cette idée qui doit être toujours présente, sans devenir accablante".

Les obsèques de Jean-Louis Trintignant ont eu lieu à Nîmes © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Les obsèques de Jean-Louis Trintignant ont eu lieu à Nîmes © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Les obsèques de Jean-Louis Trintignant ont eu lieu à Nîmes © JACOVIDES-BORDE-MOREAU