Gims polygame ? Le chanteur répond enfin à la rumeur

Soupçonné de polygamie depuis plusieurs années, Gims a répondu à cette rumeur dans son interview pour le Journal du Dimanche ce dimanche 23 janvier.

Gims polygame ? Le chanteur répond enfin à la rumeur

Marié à DemDem depuis 2005 avec qui il a eu quatre enfants, Gims a été en couple avant cela avec une autre femme, mère de ses deux premiers enfants. Depuis de nombreuses années, une rumeur dit du chanteur qu'il est polygame. Certains ont été jusqu'à dire que sa femme était au courant et acceptait la situation.

Gims n'avait jusqu'alors jamais rebondi sur le sujet, ce qui a suffi à faire enfler la polémique.

Interviewé par le Journal du Dimanche de ce 23 janvier, le chanteur est finalement revenu sur cette rumeur et a entièrement nié.

"Je me suis marié une seule fois"

Gims a ainsi tenu à mettre les choses au clair : "C'est totalement faux. Je vis avec DemDem et les enfants. Je me suis marié une seule fois. Je ne l'ai jamais dit publiquement. Je n'ai jamais voulu m'attarder sur cette rumeur. La rumeur s'éteint quand elle atteint l'oreille de l'intelligent. J'ai confiance en l'intelligence de mon public."

Lancé sur le sujet, le rappeur a expliqué pourquoi il n'a jamais cherché à démentir cette rumeur : "On ne me parle pas de ça. Mon public ne m'en parle jamais. Ça venait d'ailleurs, je ne sais pas précisément d'où. Ça fait très longtemps qu'elle existe, cette rumeur, depuis l'époque où je faisais partie du groupe Sexion d'assaut. Le fait de vivre au Maroc a dû amener cette ambiguïté."

Voilà qui est dit et qui aura, on l'espère, de quoi laisser tranquille le couple marié.

Gims et sa femme DemDem © Giancarlo Gorassini
Gims et sa femme DemDem © RACHID BELLAK
Gims et sa femme DemDem © CYRIL MOREAU
Gims et sa femme DemDem © RACHID BELLAK
Gims et sa femme DemDem © VEEREN
Gims et sa femme DemDem © COADIC GUIREC
Gims © Tiziano Da Silva
Gims © Tiziano Da Silva
Gims © Pierre Perusseau - Rachid Bellak
Gims et sa femme DemDem © Pierre Perusseau
Gims © Pierre Perusseau
Gims © Norbert Scanella