Gilles Verdez : les confidences du chroniqueur de TPMP sur ses injections de Botox

Les chroniqueurs de Touche pas à mon poste dévoilent leurs secrets beauté ce 14 janvier sur C8, et Gilles Verdez en a profié pour parler de l'étonnante raison qui le force à faire des injections de Botox.

Gilles Verdez : les confidences du chroniqueur de TPMP sur ses injections de Botox

Instant beauté. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs partagent leurs petites astuces beauté ce 14 janvier dans Touche pas à mon poste, et certaines sont plus étonnantes que d'autres. Si pour Delphine Wespiser c'est avant tout une question d'alimentation - la jeune femme a même expliqué avoir fortement souffert d'eczéma quand elle était bébé - Gilles Verdez a une autre façon de prendre soin de son physique. Pour le chroniqueur, le secret est le Botox, comme pour beaucoup d'autres. Mais c'est pour des raisons médicales qu'il dit y avoir recours. "Mon premier secret, c'est le Botox médical" a-t-il commencé par dire, avant d'ajouter une explication moins glamour que la plupart des raisons pour lesquelles beaucoup de gens font du Botox.

"J'ai les deux parties du visage qui se séparent. Donc je suis obligé d'avoir trois injections de chaque côté du visage pour que les deux parties restent. Si vous me regardez bien..." a commencé Gilles Verdez avant, évidemment, de se faire couper la parole par Cyril Hanouna qui en a profité pour glisser un de ses traits d'esprit. Le chroniqueur, devant l'incrédulité de ses collègues, a quand même insisté sur la gravité de cette condition. "Je suis obligé parce que sinon les deux parties vont se séparer, ça s'écarte". Autant dire qu'on espère que Gilles Verdez va bien continuer ses injections régulièrement. Après être revenu sur cette astuce qui n'en est pas vraiment une mais qui s'apparente plutôt à une nécessité, il a parlé de son deuxième secret.

Gilles Verdez : "Fatou me met beaucoup de crème"

Avant d'aborder l'autre astuce qui l'aide à prendre soin de son apparence, Gilles Verdez a quand même fait une petite demande. "Et le deuxième secret, et là j'aimerais que vous soyez plus gentils" a-t-il commencé, avant de lâcher le morceau : "c'est que Fatou s'occupe de moi". Une confession touchante pour Gilles Verdez qui est en couple depuis de nombreuses années avec Fatou, de qui il parle régulièrement sur le plateau de Touche pas à mon poste. Face à l'insistance des autres, le chroniqueur a donné quelques détails, à savoir que c'est sa compagne Fatou qui lui épile les sourcils mais qu'elle lui met aussi "beaucoup de crème". Des petits gestes d'affection qui montrent que prendre soin de ceux qu'on aime finalement, c'est ce qui fait le plus de bien.

TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8
TPMP le 14 janvier © Capture / C8