EXCLU. Yves Lecoq brade son château de 18 millions d'euros, et l'acheteur est bien connu

Dans le dernier numéro de votre magazine Closer, découvrez à quel prix Yves Lecoq est obligé de vendre l'un de ses chateaux à cause de ses dettes très importantes... Et le repreneur est bien connu !

EXCLU. Yves Lecoq brade son château de 18 millions d'euros, et l'acheteur est bien connu

C'est la crise pour tout le monde ! Yves Lecoq en est lui aussi victime de plein fouet... L'ex-voix star des Guignlos de l'info de Canal+ a en effet mis sur le marché de la vente immobilière l'un de ses quatre châteaux. La raison ? L'humoriste et imitateur a besoin de se délester de cette propriété afin d'empocher suffisamment d'argent et éponger ainsi une partie de ses dettes. A l'origine, il espérait obtenir la somme astronomique de 18 millions d'euros grâce à ce bien d'exception... Hélas, finalement, il n'a réussi à s'en débarrasser que pour "seulement" 9 millions d'euros et c'est Xavier Niels, le fondateur de Free, l'heureux acquéreur.

C'est en exclusivité dans les colonnes du nouveau numéro en kiosques de votre magazine Closer que cette information vous est dévoilée... Lourdement endetté depuis qu'il a été conduit vers la sortie de la chaîne cryptée en 2018, Yves Lecoq (désormais âgé de 75 ans) se sépare du château de Villiers-le-Bâcle dans l'Essonne. L'alter-ego vocal de Jacques Chirac ne vivait pas dans cette bâtisse de Louis XIII mais le louait pour des tournages.

Yves Lecoq vend l'un de ses châteaux au fondateur de Free, Xavier Niels

D'abord mis en vente pour 18 millions d'euros, Yves Lecoq a donc été contraint de baisser le prix de moitié. Et c'est finalement, le chef d'entreprise Xavier Niels qui a fait l'acquisition de la bâtisse. Mais qu'est-ce que ce dernier compte faire de ce château ? Une chose est en tout cas certaine, la connexion Internet y sera au top !

COMMENT ACHETER CLOSER ? Votre magazine est en vente à partir du vendredi 26 novembre 2021 chez votre marchand de journaux, sur Android, iPad et sur KiosqueMag.

Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © CEDRIC PERRIN
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC
Yves Lecoq © COADIC GUIREC