Elle pensait s'être mordue la langue, elle passe à côté de la mort après un retard de diagnostic

En Australie, une jeune femme qui était venue consulter pour une éruption cutanée, de la fièvre et un gonflement de sa langue, failli mourir à cause d'une grave infection causée par une de ses dents de sagesse.

Elle pensait s'être mordue la langue, elle passe à côté de la mort après un retard de diagnostic

Une dent qui a bien failli lui coûter la vie. Auprès du Femail, la section féminine du Daily Mail australien, Caitlin Alsop, une jeune femme de 27 ans, a raconté la terrible mésaventure qui lui est arrivée quelques années auparavant.

Alors âgée de 23 ans, la jeune Australienne a découvert qu'elle était atteinte de certains symptômes telles que de la fatigue et des bouffées de chaleur, "comme si quelque chose n'allait pas". Sa langue a ensuite enflé, jusqu'à l'empêcher d'avaler. Caitlin a alors décidé d'aller consulter un médecin, pensant alors s'être simplement "mordue la langue", comme elle l'indique sur son blog. Après avoir été prise en charge, les médecins ont estimé qu'elle souffrait d'une anaphylaxie - une réaction allergique sévère - ou bien une grippe mais n'ont pas semblé s'inquiéter plus que cela.

La victime plongée dans le coma pendant 9 jours

Mais après ce rendez-vous, l'état de Caitlin Alsop a empiré, au point qu'une importante éruption est apparue sur son corps. Son rythme cardiaque a également augmenté, jusqu'à s'évanouir. Transportée dans une ambulance, "elle était tellement essoufflée qu'elle voulait s'évanouir et 'avait l'impression' qu'elle allait mourir", rapporte FEMAIL. En fait, sa langue avait tellement enflé qu'elle bloquait ses voies respiratoires. Arrivée à l'hôpital, elle a finalement été plongée dans le coma pendant 9 jours. À son réveil, la jeune femme a appris qu'une centaine de médecins s'étaient penchés sur son cas pour déterminer l'origine de sa maladie. Après avoir envisagé une maladie tropicale, les spécialistes sont finalement parvenus à déterminer la cause de ce grave accident.

"La vraie cause était l'angine de Ludwig due à une infection inconnue de la dent de sagesse dans ma mâchoire qui avait conduit à une septicémie sévère", explique Caitlin Alsop sur son blog. Le gonflement de sa langue, causé par l'infection, aurait fini par écraser sa veine jugulaire, risquant de bloquer l'afflux sanguin vers son cœur et son cerveau.

Alors qu'elle était dans le coma, les médecins en ont profité pour lui retirer deux de ses dents de sagesse, dont celle qui était infectée. 16 drains cervicaux ont aussi été posés pour stopper l'enflure. "Ils ont pensé à m'amputer la langue parce qu'elle était devenue noire et trop enflée", précise la jeune Autralienne, qui souffre aujourd'hui d'un zozotement causé par la fonte du bout de sa langue. "J'ai dû réapprendre à parler et à manger", ajoute-elle.

Bouche © Pexels
Australie © Pexels
Bouche © Pexels