Elizabeth II : ce précieux conseil donné à Meghan Markle en pleine guerre avec son père

Une experte royale se confie sur les échanges entre la reine Elizabeth II et Meghan Markle concernant son conflit avec son père. La souveraine aurait pris position avec un conseil spécifique.

Elizabeth II : ce précieux conseil donné à Meghan Markle en pleine guerre avec son père
  • La reine Elizabeth II avait conseillé à Meghan Markle d'arranger les choses avec son père
  • Selon une experte royale, la souveraine voulait que le prince Harry rencontre Thomas Markle au Mexique
  • La défunte reine et le duc de Sussex étaient particulièrement proches

La reine Elizabeth II, morte le 8 septembre 2022 à 96 ans, s'est toujours impliquée pour le bien-être de chacun des membres de sa famille. De son vivant, elle donnait toujours des conseils avisés surtout à ses petits-enfants. D'ailleurs, Page Six rapporte qu'elle en avait fait de même avec Meghan Markle, 41 ans, concernant son conflit avec son père, Thomas Markle, 78 ans. Toujours pour la paix, la souveraine qui avait fêté ses 70 ans de règne en juin dernier, aurait conseillé à la duchesse de Sussex de réparer autant que possible sa relation houleuse avec son père. "La reine a pu voir à quel point la situation était dommageable entre Meghan et son père, elle en a parlé à Meghan et a essayé de l'encourager à parler à Thomas", a écrit Katie Nicholl, experte royale, dans son livre "The New Royals".

D'ailleurs, l'experte royale y écrit quelques commentaires personnels de la reine sur le sujet. "Toute l'affaire a été mal gérée avec Thomas Markle et que si cela avait été fait différemment, les choses se seraient mieux passées", aurait confié une source royale à Katie Nicholl en se basant sur les propos de la Reine. Rappelons que l'ancien directeur des lumières pour les feuilletons télévisés et les sitcoms de 78 ans était supposé conduire sa fille devant l'autel à la chapelle Saint-Georges. Seulement, "il a ensuite fait volte-face quant à sa présence après que des photos l'aient montré en train de faire mesurer un costume pour le mariage et de feuilleter des livres sur le Royaume-Uni", explique Page Six.

Thomas Markle s'est contredit devant les médias

Suite à son changement brusque, Thomas Markle avait confié qu'il avait secrètement collaboré avec un paparazzo. Ceci afin de mettre en scène les photos qui ont fuités avant de se retirer de la cérémonie parce qu'il aurait subi une opération cardiaque. "Le service était magnifique et c'est de l'histoire ancienne. Je regretterai toujours de ne pas avoir pu être là et de ne pas avoir pu tenir la main de ma fille", avait-il déclaré concernant la cérémonie. Plus tard, Thomas Markle fera une nouvelle déclaration dans laquelle il avouera que le prince Harry l'aurait averti de ne pas "collaborer avec la presse". L'homme de 78 ans a également confié qu'il avait menti au duc de Sussex et qu'il lui avait raccroché au nez lors d'une conversation téléphonique avant le mariage. Au bout du compte, c'est le roi Charles III qui a fini par accompagner sa belle-fille devant l'hôtel.

La lettre divulguée par Thomas Markle a envenimé les choses

La relation entre Meghan et Thomas Markle ne s'est pas améliorée depuis l'incident du mariage. D'ailleurs, les choses se sont empirées quand la mère de deux enfants a accusé son père d'avoir divulgué le contenu d'une lettre privée qu'elle avait écrite après le mariage. D'ailleurs, à cette époque, l'ancienne élève de Suits avait intenté et gagné un procès contre le Mail on Sunday. Cela pour avoir publié le contenu de cette lettre privée. Dans cette lettre, elle avait supplié son père de "cesser de créer tant de douleur". "Je réalise que vous êtes si loin dans ce terrier que vous pensez (ou pourriez penser) qu'il n'y a pas d'issue, mais si vous prenez un moment pour faire une pause, je pense que vous verrez que le fait de pouvoir vivre avec une conscience claire est plus précieux que n'importe quel paiement dans le monde", avait-elle écrit.

La reine regrette que le prince Harry n'ait pas rencontré Thomas Markle

Selon Mme Nicholl, la Reine voulait que le prince Harry rencontre le père de Meghan Markle. Elle pensait que ne pas se rendre au Mexique pour ce face-à-face a sûrement été une erreur. "Je pense qu'elle estimait que Harry aurait certainement dû rencontrer Thomas Markle et que c'était malheureux que cela doive arriver", a expliqué Mme Nicholl. Les experts royaux sont d'accord sur le fait que le prince Harry, 38 ans, et la reine Elizabeth II étaient très proches. "Je pense qu'elle était l'un des intermédiaires entre Windsor et la Californie et que l'un de ses vœux les plus chers aurait été qu'ils se réconcilient", avait confié Robert Hardman, auteur royal, à People.

Meghan Markle © AGENCE
Meghan Markle © Dana Press
Meghan Markle © Agence