Elie Semoun : en vacances à Saint-Tropez, l'humoriste s'en prend "aux michtos et aux débiles de télé-réalité"

Parti à Saint-Tropez cet été, Elie Semoun n'a apparemment pas du tout aimé sa destination de vacances. La faute à une population très jet-set qu'il n'a pas du tout apprécié. Et l'humoriste ne s'est pas privé de le faire remarquer. 

Elie Semoun : en vacances à Saint-Tropez, l'humoriste s'en prend "aux michtos et aux débiles de télé-réalité"

Elie Semoun ne repartira certainement pas à Saint-Tropez. En vacances cet été dans le sud-est de la France, l'humoriste n'a pas du tout apprécié cette destination très huppée. Après un mois de juillet chargé sur le plan professionnel avec la sortie de son nouveau film, Ducobu président, le quatrième de la saga où il donne la réplique à Ary Abittan, Frédérique Bel, Gérard Jugnot ou encore Guillaume de Tonquedec, ses vacances étaient méritées. Mais le moins que l'on puisse dire est qu'elles ne se sont pas passées comme prévu.

Alors qu'il a décidé de partir loin du vacarme de la ville pour se reposer à Saint-Tropez, Elie Semoun semble regretter son choix. Pour une raison bien précise : la population, beaucoup trop maniérée à son goût. Et ce dernier ne s'est pas privé de le faire remarquer : "Saint-Tropez c'est tellement loin de moi (déjà, je ne bois pas une goutte d'alcool) mais c'est un spectacle permanent extraordinaire, un cirque !", a commenté Elie Semoun, mercredi 3 août. Et l'humoriste ne s'est pas arrêté là, bien au contraire.

Elie Semoun : "Y'a de la michto et du vieux beau au gros ventre"

"Y'a de la michto, du vieux beau aux cheveux teints et au gros ventre, du sein refait, du débile de télé-réalité, de l'alcoolisme mondain, du tee-shirt à 150 euros, du café à 23 euros, de la pute russe, du DJ ringard, de la musique à fond à vomir, du looser artistique, du chasseur de selfies, du taxi beauf, du serveur sympa, de la jolie fille, de la famille italienne, du belge, du skipper qui se fait chier sur le yacht de son milliardaire sur le quai, des chemises blanches ouvertes sur poils etc etc un délice d'observations pour moi". Un tableau qui ne donne pas envie d'en faire sa destination de vacances.

Elie Semoun © Christophe Clovis
Elie Semoun © Guillaume Gaffiot
Elie Semoun © DOMINIQUE JACOVIDES
Elie Semoun © COADIC GUIREC
Elie Semoun © CYRIL MOREAU
Elie Semoun © CYRIL MOREAU
Elie Semoun © Christophe Clovis
Elie Semoun © COADIC GUIREC
Elie Semoun © COADIC GUIREC
Elie Semoun © COADIC GUIREC
Elie Semoun © JB Autissier
Elie Semoun © Cyril Bruneau