Donald Trump : pourquoi porte-t-il plainte contre sa nièce Mary ?

Mardi 21 septembre, l'ex-président des États-Unis, Donald Trump, a déposé plainte contre sa nièce, Mary Trump, et trois journalistes du New York Times. Il réclame 100 millions de dollars de dommages et intérêts.

Donald Trump : pourquoi porte-t-il plainte contre sa nièce Mary ?

Il se dit victime d'un "complot sournois". Ce mardi 21 septembre, l'ex-président américain Donald Trump a annoncé avoir porté plainte contre trois journalistes du New York Times, Susanne Craig, David Barstow et Russell Buettner, ainsi que contre sa nièce, Mary Trump. L'homme d'affaire accuse les éditorialistes d'avoir mené "une vaste croisade pour obtenir des dossiers fiscaux confidentiels" dans le cadre d'une enquête sur sa fiscalité publiée par le quotidien américain en 2018.

Récompensée en 2019 par le prix Pulitzer, l'enquête du New York Times mettait en lumière la manière dont l'alors président des États-Unis avait bâti son immense fortune. L'article affirmait notamment que Donald Trump, qui a toujours prétendu s'être fait tout seul, aurait en fait reçu de son père la somme de 413 millions de dollars "par le biais d'une société-écran". À l'époque, Trump avait qualifié l'article d'"ennuyeux" et de "déjà vu", mais l'administration fiscale de l'État de New York avait annoncé l'ouverture d'une enquête.

Mary Trump : "C'est un perdant"

Aujourd'hui, Donald Trump estime avoir été victime d'un "complot sournois" et accuse sa nièce, Mary Trump, d'en avoir été l'instigatrice. La psychologue clinicienne, fille du frère de Donald Trump, est également accusée d'avoir violé un accord de non-divulgation signé en 2001 après le règlement de la succession du père de Donald Trump, Fred Trump Sr. Dans sa plainte de 27 pages, l'homme d'affaires réclame des dommages et intérêts à hauteur de 100 millions de dollars. Un chiffre loin d'intimider Susanne Craig, l'une des trois journalistes visées, qui s'est défendue sur le réseau social Twitter. "J'ai frappé à la porte de Mary Trump. Elle l'a ouverte. Je pense qu'on appelle ça du journalisme", a-t-elle déclaré ce mercredi 22 septembre. Même réaction du côté de Mary Trump, qui a qualifié son oncle de "perdant" dans un communiqué relayé par NBC. "Les murs se referment et il jette dessus tout ce qu'il pense pouvoir y rester collé. Comme toujours avec Donald, il va essayer et puis changer de sujet", s'est-elle presque amusée.

Mary Trump © Zuma Press
Mary Trump © Zuma Press
Donald Trump © Backgrid USA
Donald Trump © Backgrid USA
Donald Trump © Zuma Press
Donald Trump © Zuma Press
Donald Trump © Backgrid USA
Donald Trump © WALTER
Donald Trump © WALTER
Donald Trump © WALTER
Donald Trump © WALTER
Donald J. Trump © WALTER