Disparition de Delphine Jubillar : ce "caveau ouvert" qui a interpellé les enquêteurs

Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, survenue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines (Tarn), les enquêteurs ont ordonné de nouvelles fouilles dans le cimetière de Saint-Dalmaze.

Disparition de Delphine Jubillar : ce "caveau ouvert" qui a interpellé les enquêteurs

L'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar se poursuit. En juin dernier, après des mois de recherches vaines autour de Cagnac-les-Mines, les enquêteurs de la section de recherches de Toulouse ont ordonné de nouvelles fouilles dans un lieu isolé de la région : le cimetière de Saint-Dalmaze. "La fouille des tombes du cimetière de Saint-Dalmaze fait partie des objectifs futurs des magistrats et des enquêteurs, a indiqué une source proche du dossier dans les colonnes du Parisien. Mais il faudra probablement procéder par étape et circonscrire d'abord des recherches aux caveaux qui semblent avoir fait l'objet de manipulations assez récentes."

Situé à moins de 2 kilomètres de la rue Yves Montand, où Delphine Jubillar vivait avec son mari et ses deux enfants, le cimetière n'a été exploré qu'une seule fois depuis la disparition de l'infirmière. Le 21 janvier 2021, une brigade de gendarmerie, accompagnée d'un chien spécialisé dans la recherche de cadavres, avait rapidement parcouru les allées du cimetière de Saint-Dalmaze. Ce jour-là, un caveau ouvert,  "visiblement en chantier" selon Le Parisien, avait attiré l'attention des enquêteurs. Toutefois, en l'absence de réaction du chien, les recherches s'étaient arrêtées là.

Un cimetière au cœur de l'enquête

Si les enquêteurs ont décidé de revenir sur leurs pas, c'est que le cimetière de Saint-Dalmaze est récemment réapparu dans le dossier d'instruction. Selon Libération, une amie de Delphine Jubillar aurait raconté avoir y croisé Cédric Jubillar, l'époux de la disparue, en mars 2021. Elle aurait alors eu avec lui un échange particulièrement troublant. "Il y a une tombe pour laquelle il me demande de l'aider à ouvrir. Il a ouvert le tiroir d'une tombe et s'est mis à rire", a déclaré la témoin, expliquant que Jubillar aurait ajouté "Merci maintenant il y a tes empreintes avec les miennes."

Cédric Jubillar aurait-il donc dissimulé le corps de sa femme dans l'un des 200 caveaux du cimetière de Saint-Dalmaze ? C'est la piste que les enquêteurs ont décidé de suivre... Incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses depuis le 18 juin 2021, Cédric Jubillar demeure présumé innocent.

Cagnac-les-Mines © Frédéric Maligne
Marche blanche en hommage à Delphine Jubillar © PATRICK BERNARD
Cagnac-les-Mines © Thierry Breton
La maison de Delphine Jubillar © Thierry Breton
Delphine Jubillar © DR
Delphine Jubillar © DR
Delphine et Cédric Jubillar © DR
Delphine et Cédric Jubillar © DR
Delphine et Cédric Jubillar © DR
Delphine et Cédric Jubillar © DR
Un cimetière © Pexels
Delphine Jubillar © DR