Christine Bravo en colère : une partie de ses cadeaux de mariage détruits

Christine Bravo est en colère ! Et pour cause : elle a partagé des clichés de ses cadeaux de mariage, qui ont été détruits... par des sangliers !

Christine Bravo en colère : une partie de ses cadeaux de mariage détruits

C'est en Corse que Christine Bravo a épousé l'homme de sa vie le 11 juin dernier. Devant quelques invités prestigieux, comme Thomas Dutronc, l'animatrice a ainsi vécu le plus beau jour de sa vie, entourée des siens. Mais voilà que la sociétaire des Grosses Têtes a eu une bien mauvaise surprise. En effet, l'amie de Laurent Ruquier a partagé sa colère sur son compte Instagram. Elle a dévoilé plusieurs clichés d'arbustes et de fleurs, détruits par... des sangliers ! Voilà ses cadeaux de mariage complètement détruits. "Des bêtes à poil et à cornes ont bouffé une partie de mes cadeaux de mariage ! On m'a dit que mes fleurs, pour elle, c'était comme pour nous des gambas", a-t-elle écrit en légende.

Une bien mauvaise nouvelle pour celle qui a rencontré son mari, alors qu'elle était très jeune : "Nous sommes tombés amoureux comme des gamins de 14 ans. C'est avec lui que je vis aujourd'hui, sur son bateau. Je suis tombée par hasard sur des annonces de péniche et une agence spécialisée. C'est son directeur, Stéphane Bachot, qui m'a fait visiter ce bateau qui tombait en ruine à l'époque", avait-elle confié au Parisien. D'ailleurs, Christine Bravo est de retour à Paris et elle n'est pas hyper emballée par ce retour à la Capitale.

Christine Bravo en colère

En effet, Christine Bravo a partagé son mécontentement, une nouvelle fois sur Instagram. Après ses noces en Corse, l'animatrice est rentrée sur le continent et a constaté la saleté des rues parisiennes. "Certains d'entre vous me demandent si j'ai délaissé ma péniche parisienne au profit de mon village corse. La réponse est non, mais voilà ce que j'ai découvert sur mon quai, à 200 mètres de Notre-Dame, à mon retour. Alors je me pose évidemment la question. Vivre dans le chaos et la crasse ou dans une Corse respectueuse de son environnement ? Et on va montrer cette honte au monde entier aux Jeux Olympiques ? Je suis révoltée. Dégoûtée", a-t-elle écrit en légende de clichés de poubelles débordantes dans les rues parisiennes. Dur retour à la réalité.

Christine Bravo © Panoramic
Christine Bravo © Panoramic
Christine Bravo © Agence
Christine Bravo © Christophe Clovis
Christine Bravo © Instagram
Christine Bravo © Agence
Christine Bravo © Agence
Christine Bravo © Panoramic
Christine Bravo © Agence
Christine Bravo © Agence
Christine Bravo © Agence
Christine Bravo © Agence