Cédric Jubillar libéré dans moins d'une semaine ?

Cédric Jubillar est bien décidé à ne plus passer ses nuits en prison. Ainsi, selon les informations de La Dépêche, jeudi 9 septembre 2021, il sera de nouveau entendu par la justice le 14 septembre 2021 pour contester cette décision de son maintien en détention.

Cédric Jubillar libéré dans moins d'une semaine ?

Depuis le 18 juin 2021, Cédric Jubillar dort en prison. Quelques heures plus tôt, il avait été mis en examen pour le meurtre aggravé de sa femme, Delphine Jubillar. Alors que la mère de famille a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, et qu'elle reste toujours introuvable, les enquêteurs et le juge avaient estimé avoir assez de preuves et d'élements pour incarcérer son mari. Seulement, ce dernier ne cesse de nier les faits et d'assurer qu'il n'a rien à voir dans la disparition de sa femme. Ainsi, ses avocats ont décidé de demander sa remise en liberté dans l'attente de son jugement. la première demande effectuée en juillet dernier avait été rejetée tout comme celle formulée en août.

"Nous prenons acte de la décision. La loi nous autorise à la contester, nous la contesterons", avait ainsi fait savoir Me Jean-Baptiste Alary, qui défend Cédric Jubillar. Selon les informations de La Dépêche, c'est chose faite. Cédric Jubillar se retrouvera devant la cour d'appel de la chambre de l'instruction le mardi 14 septembre pour contester la décision de son maintien en détention. Si la justice décide de donner raison à ses avocats, le père de famille pourrait ainsi être libéré dans l'attente de son procès.

Cédric Jubillar avait avancé plusieurs hypothèses sur la disparition de sa femme

Seulement, cette situation est peu probable, les enquêteurs étant persuadés de la culpabilité de Cédric Jubillar. Alors qu'il a évoqué plusieurs hypothèses sur la disparition de sa femme, toutes ne semblent pas tenir la route. Il avait expliqué qu'elle avait pu fuir, être enlevée ou encore rejoindre le djihad. Une hypothèse vérifiée, mais vite écartée par les enquêteurs. Du côté de la fuite, ses proches n'y croient pas une seconde. "On ne va pas partir en pleine nuit à quatre heures du matin, sous la pluie pendant le couvre-feu, ça n'a aucun sens." De son côté, Cédric Jubillar reste présumé innocent.

Cédric Jubillar © W9
Delphine et Cédric Jubillar © Facebook
Delphine Jubillar © Facebook
Delphine Jubillar © Facebook
Cédric Jubillar © TF1
Delphine et Cédric Jubillar © Facebook
Delphine Jubillar © Facebook
Delphine et Cédric Jubillar © TF1
Delphine Jubillar © Gendarmerie
Delphine Jubillar © Facebook
Delphine Jubillar © Facebook
Delphine Jubillar © Facebook