“Ça turbule, ça phosphore” : Olivier Véran lâche une drôle de phrase en privé dans un contexte tendu

La crise sanitaire provoque de l'agitation au sommet. C'est en tout cas ce que reconnaît Olivier Véran selon de récentes informations du quotidien Le Parisien. 

“Ça turbule, ça phosphore” : Olivier Véran lâche une drôle de phrase en privé dans un contexte tendu

La reprise épidémique est le sujet épineux du moment. Plus d'un an après les débuts de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus, l'exécutif tente encore, tant bien que mal, de freiner la maladie virale. Depuis plusieurs mois, les experts avertissent le gouvernement et prévoient de nombreux dégâts en France. Une sonnette d'alarme qui ne cesse d'être tirée depuis quelques semaines. Certains évoquent même une cinquième vague de Covid-19. Résultat, les membres du gouvernement se concertent pour établir un plan d'action, en espérant éviter un nouveau confinement. Des réunions loin de se dérouler dans le plus grand des calmes selon Olivier Véran.

"Avant un Conseil de défense sanitaire", a-t-il amorcé dans les colonnes du quotidien Le Parisien, "ça turbule, ça phosphore, ça regarde ce qui se fait à l'étranger pour que ce rendez-vous soit le lieu où on prend les bonnes décisions, au bon moment." Car le ministre des Solidarités et de la Santé, tout comme le président de la République Emmanuel Macron et les autres ministres, jouent avec le feu : les critiques se font nombreuses à chaque décision majeure. Et pour étudier les bonnes options, Olivier Véran n'hésite même pas à être en contact permanent avec le chef de l'État. Leurs objectifs ? "Garder le plus de liberté possible, le plus de protection possible et le plus de responsabilité individuelle possible", d'après un conseiller du palais présidentiel.

Un nouveau ministre touché par le coronavirus

Un autre détail encourage les hautes sphères du pouvoir à prendre ses dispositions pour mieux lutter contre le coronavirus. Ce lundi 22 novembre, Jean Castex a été diagnostiqué positif au coronavirus et a, ainsi, rejoint la longue liste de personnalités contraintes de lutter contre la maladie virale. Pour la macronie, il ne s'agit que d'une preuve irréfutable de plus que le Covid-19 n'est pas près de déguerpir. "Tout le monde est concerné. Le fait que Jean Castex soit cas positif, c'est bien la preuve que la vague est là." De nouvelles mesures seront donc annoncées par Olivier Véran ce jeudi 25 novembre.

Olivier Véran © Edmond Sadaka
Olivier Véran © JB Autissier
Olivier Véran © Aurélien Morissard
Olivier Véran © Agence
Olivier Véran © Stephane Lemouton
Olivier Véran © Agence
Olivier Véran © Agence
Olivier Véran © Stephane Lemouton
Olivier Véran © Agence
Olivier Véran © Quentin Veuillet
Olivier Véran © Lionel Urman
Olivier Véran © Panoramic