Bernard Tapie : comment sa dette vertigineuse commence à fondre 

Selon les informations de Var Matin, la datte colossale laissée par Bernard Tapie serait en train de fondre tout doucement, grâce aux différentes ventes effectuées.

Bernard Tapie : comment sa dette vertigineuse commence à fondre 

Cela fait déjà dix mois que Bernard Tapie nous a quittés. Décédé le 3 octobre 2021, à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer, l'homme d'affaires laissait derrière lui une veuve et des enfants dans le deuil. Malheureusement, il leur a également laissé ses dettes, dont 600 millions d'euros qu'il devait au Consortium de réalisation, créé pour solder ce qu'il devait au Crédit Lyonnais. Ainsi, pour rembourser cette somme, des biens immobiliers de Bernard Tapie ont été vendus, à l'image de sa villa "Mandela", composée de 500 mètres carrés habitables et de deux hectares de terrain.

Le mercredi 3 août, nos confrères de Var Matin ont également soulevé un autre point : la cession du groupe de presse La Provence, en liquidation depuis avril 2020 et qui appartenait à Bernard Tapie. Nos confrères précisent aussi que "dans une moindre mesure, près de deux millions d'euros sont gelés sur un compte ouvert dans une agence bancaire à Saint-Tropez, et quelques autres à Monaco". Ainsi, la dette vertigineuse de l'ancien homme d'affaires commence tout doucement à fondre. Il faut rappeler également que Bernard Tapie avait aussi vendu son hôtel particulier à Paris, son yacht mais aussi des objets d'art. Au total, sa dette de 600 millions d'euros aurait été divisée par deux.

Le changement radical du train de vie de Dominique Tapie

Celle qui doit gérer tout cela désormais, c'est la femme de Bernard Tapie, Dominique, qui a été contrainte de changer de vie. Aujourd'hui elle doit "compter ses sous" et a été contrainte , "de vendre ses sacs Hermès, d'accepter de l'aide pour honorer le dernier salaire de ses employés, payer son coiffeur et son prof de danse", rapportait Paris Match. Dominique Tapie perçoit désormais quelques centaines d'euros par mois, de la retraite de député de son regretté mari. Heureusement, elle peut toujours compter sur son entourage  comme Jean-Louis Borloo. "On ne laisse pas tomber la femme d'un pote".

Bernard Tapie © CYRIL MOREAU
Bernard Tapie © AGENCE
Bernard Tapie © JUNIOR
Bernard Tapie © Agence
Bernard Tapie © Agence
Bernard Tapie © Agence
Bernard Tapie © Agence
Bernard Tapie © Sebastien Duriez
Bernard Tapie © Panoramic
Bernard Tapie © Panoramic
Dominique Tapie © Jacovides-Santini
Dominique Tapie © Jacovides-Santini