Affaire Nicolas Hulot : les confidences sans filtre de Matthieu Orphelin

Matthieu Orphelin était l'invité de C à Vous ce lundi 29 novembre. L'occasion pour lui de faire quelques confidences. 

Affaire Nicolas Hulot : les confidences sans filtre de Matthieu Orphelin

Une conséquence inattendue. Alors qu'il est candidat aux prochaines élections présidentielles de 2022, Yannick Jadot a récemment dû se séparer de son porte-parole. La raison ? Sa proximité avec Nicolas Hulot, accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes. Invité du plateau de C à Vous ce lundi 29 novembre, Matthieu Orphelin a souhaité s'exprimer sur le sujet. L'ancien porte-parole de Yannick Jadot a été très transparent concernant ces accusations. "Je n'étais au courant de rien", a-t-il d'abord expliqué avant d'ajouter :  "Je le redis mais les témoignages, je les ai découverts en même temps que tout le monde". Alors que Anne-Elisabeth Lemoine lui demande comment il aurait réagi s'il avait été informé de gestes déplacés il a affirmé : "Évidemment que je n'aurais jamais couvert de tels agissements". Par la suite, il a expliqué qu'il "voyait Nicolas Hulot comme quelqu'un qui, effectivement, était séducteur et dragueur". Selon les propos de Matthieu Orphelin, il aurait parfois été témoin de "dragues lourdes mais jamais je n'ai - et je ne dis surtout pas que ça n'a pas existé - rien vu d'alarmant". Il précise ensuite que "ça aurait changé mes rapports avec Nicolas Hulot", a conclu Matthieu Orphelin.

Il ne s'y attendait pas. Ce week-end, Matthieu Orphelin a appris qu'il était évincé de la campagne de Yannick Jadot. Un communiqué publié par l'AFP expliquait qu'il avait été "mis en retrait de ses responsabilités", à cause de sa proximité avec Nicolas Hulot. "Les nouveaux témoignages à l'encontre de Nicolas Hulot alimentent plein d'interrogations depuis quelques jours sur l'état de la réalité de ce que savaient les proches de l'ex-animateur et ex-ministre", avait précisé Mounir Satouri. Une décision qui permettra donc au principal concerné de pouvoir être "libre de ses réponses et de sa communication", avait conclu le communiqué. Sur le plateau de C à Vous, Matthieu Orphelin a déclaré : "Je refuse de payer pour quelque chose que je n'ai pas fait. J'ai eu un échange quelques minutes avant que le communiqué parte à l'AFP avec Yannick Jadot. Il m'a dit ne pas remettre en doute ma parole, il sait que je n'étais pas au courant", a-t-il assuré. Par la suite, il a indiqué n'avoir "appris la nouvelle qu'une demi-heure avant que la décision ne soit publiée et je n'ai pas pu m'expliquer", a-t-il conclu.

Nicolas Hulot : fait-il l'objet d'une enquête ? 

Ce sont six femmes qui ont accusé Nicolas Hulot d'agressions sexuelles pour des faits qui se seraient déroulés entre 1989 et 2008. Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire pour viol et agression sexuelle pour "des faits susceptibles d'avoir été commis à Paris à l'égard d'une victime mineure", selon le communiqué publié par la procureure de la République. Les investigations ont été confiées à la brigade de protection des mineurs de la direction régionale de la police judiciaire. De son côté, Nicolas Hulot a affirmé être "anéanti" par ces accusations.

Nicolas Hulot © Stephane Lemouton
Matthieu Orphelin © France 5
Matthieu Orphelin © France 5
Matthieu Orphelin © France 5
Matthieu Orphelin © France 5
Matthieu Orphelin © France 5
Matthieu Orphelin © France 5
Nicolas Hulot © Stephane Lemouton
Nicolas Hulot © Stephane Lemouton
Nicolas Hulot © Stephane Lemouton
Nicolas Hulot © Stephane Lemouton
Nicolas Hulot © Stephane Lemouton